Tower of Guns (Xbox One)

par PlagueisTheWIse
Le programme ID@Xbox regorge de jeux atypiques et le jeu de Grip Digital et de Joe Mirabello en fait partie. En mélangeant FPS version old school et le style Rogue-like, associant une mort sans régénération et une gestion des niveaux de façon aléatoire. Tower of Guns lance un défi aux hardcore gamers.
Du haut de ma tour
Tower of Gun est une montée infernale dans une tour bourrée d’ennemis répartis sur 7 niveaux. Dans un univers graphique très old school, me faisant penser à Quake 1 et 2, voir même un aspect fait maison. Tout est très carré, voire mécanique. Ce qui donne un certain charme.

Dans tower of Gun, vous possédez une seule vie pour monter jusqu’au dernier niveau. Si vous mourez, vous perdez toute votre expérience, vos armes et votre progression. La marge d’erreur est faible. Et pour corser tout cela un peu plus, les objets, les niveaux et autres ennemis changent à chaque partie. Enfin presque, après 50 parties vous comprendrez très vite que tout ceci est limité et qu’il est difficile de concevoir, pour l’ensemble des environnements, des niveaux qui ne se ressemblent pas.

Pour venir à bout de vos ennemis mécaniques, plusieurs armes tout aussi atypiques dans le visuel que dans les munitions sont à votre disposition. Elles seront disponibles de façons très différentes en réalisant des actions précises ou après après avoir récolté un max d’items. Il y a aussi des perks, qui sont des bonus activables en début de partie, pour compléter l’arsenal des mods et qui sont récupérables de plusieurs façons : en tuant les ennemis ou en trouvant des salles secrètes permettent d’ajouter d’autres perks en cours de partie. Les perks permettent par exemple de réaliser des doubles sauts.

Les premières parties sont un peu spéciales, on ne comprend pas forcément le principe du jeu. Mais au fur et à mesure de la répétition des actions, le gameplay se laisse adopter et l'on finit par avancer plus loin dans le jeu en captant quelques subtilités. Courir comme un bourrin peut-être une bonne solution.

Le principe de génération aléatoire de niveau, ennemis, boss et mods est alléchant sur le papier, mais finalement le jeu est redondant, et laisse place à la lassitude. Le mode sans fin, Endless propose une alternative.
Je vous propose 30 minutes de vidéo qui vous permettra d’apprécier ou non le monde de Tower of Guns.


Old school génération
Que ce soit des graphismes au gameplay, en passant par la musique, tout collent à l’ambiance souhaitée par Joe Mirabello, le développeur, et Mike, son frère, qui a réalisé les musiques. Ce côté artisanal pourra en rebuter certains, mais le concept est attachant.

Pour les succès, le chemin sera ardu. Passant du très facile à débloquer à la prise de tête totale. Comme pour le succès, mourir 100 fois, qui n'est pas des plus passionnant et qui vous demandera beaucoup de temps.
La durée de vie dépendra de votre persévérance à tenir face à la répétition du soft.
Conclusion
Tower of Guns propose un concept intéressant et peu, voir jamais proposé sur console de salon. Le travail du développeur est remarquable si l’on amène ceci à l’échelle humaine. Un jeu qui clairement ne s’adresse pas à tout le monde tant par le prix et par le genre en lui-même.
Offline
12
On aime
- Un FPS Roque Like
- Un univers bien à lui
On n'aime pas
-Répétitif
-Manque de variété dans les univers et ennemis
-Le prix
-Les succès buggés
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Tower of Guns
Packshot de Tower of Guns sur Xbox One
Date de sortie française 10 avril 2015
Genre : FPS
Dev. : Grip Games Terrible Posture Games
Edit. : Grip Digital sro
PEGI 7
1 joueur hors ligne