Human: Fall Flat (Xbox One)

par TinouCLT
No Brakes Games nous propose aujourd’hui un titre original. Human : Fall Flat est un puzzle-game dont les différentes énigmes sont basées sur la physique. Je vous propose dans ce test de découvrir les principes de ce nouveau jeu.
Bob has a dream
On incarne Bob, ce doux rêveur qui tombe dans le vide afin de s’écraser tristement sur le sol d’un monde linéaire. Oui, on ne joue pas à Human : Fall Flat pour son scénario, il n’y en a pas. Toutefois, la transition entre les huit niveaux du jeu se fait toujours de cette manière. Cette sensation de rêver est retranscrite par quelques gimmiks visuels sympathiques.

Point de monde ouvert comme dans un Witness où nous étions libres de parcourir le terrain de jeu à la recherche d’énigmes. Bob parcourt les niveaux, passant de salle en salle pour resoudre un puzzle. Le terme de salle est ici à prendre au sens figuré puisque vous ne pourrez pas avancer à moins de réussir à franchir un obstacle, activer un interrupteur, casser un mur par différents moyens ou encore réussir des phases de plateforme.

Cette structure linéaire du titre m’a laissé un sentiment mitigé. On identifie très vite ce qu’il faut faire. On voit un bouton rouge à côté d’une porte, on cherche à appuyer dessus. Si un mur vous barre le chemin, il suffira de le faire tomber. Et ainsi de suite. Je n’ai pas ressenti de réelle difficulté dans les puzzles proposés par le jeu.

L’originalité de Human : Fall Flat est son gameplay basé sur la physique grâce au moteur Unity. On contrôle le bras gauche avec la gâchette gauche, le bras droit avec la gâchette droite. On tire, on s’accroche, on porte des objets, au final on utilise nos mains plutôt que notre tête.

J’ai trouvé que le titre pouvait se parcourir de trois façons différentes. La première qui correspondra à la majorité des joueurs : finir le jeu en réussissant les puzzles sans chercher plus loin. La deuxième qui autorise toutes les folies en cherchant par tous les moyens de faire traverser les obstacles à Bob de la manière la plus loufoque. Le jeu le permet en tout cas. Enfin, le jeu peut être très intéressant pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus (comprenez ici speedrun et raccourcis).

Un exemple précis : vous devez détruire un mur à l'aide d'une pierre qu'il faut chercher à 100m. 1ere façon dite conventionnelle : vous cherchez la pierre et détruisez le mur. 2e façon dite loufoque : vous jettez Bob sur le mur en essayant de le fracasser avec votre corps. 3e façon dite du speedrun : vous escaladez le mur grâce à vos talents manette en mains.

Dans tous les cas, j’ai pris du plaisir à parcourir l’aventure composée de huit niveaux basés sur des thèmes spécifiques : un niveau médiéval, un chantier de démolition ou encore une villa.
Un multi anecdotique
Human : Fall Flat propose un mode coopération pour enthousiasmer l’ami assis à côté de vous. Le pauvre est en train de vous regarder jouer en se disant que c’est chouette mais qu’il aimerait participer. On branche sa deuxième manette et on se lance dans l’aventure.

Très vite on se rend compte que malheureusement le rôle de l’équipier est plus anecdotique qu’autre chose pour progresser dans les rêves de Bob. Votre ami contrôlera un clone de votre avatar qui aura exactement les mêmes possibilités. Cependant, à la vue de la linéarité dans la structure des puzzles, il n'y aura qu'un seul des deux joueurs qui participera à la résolution du puzzle. Certes, il reste la possibilité de faire n’importe quoi à deux ou découvrir quelques secrets bien gardés dans les niveaux mais on aura vite oublié ce triste constat. Le jeu ne prévoit aucun mode Online.

Devant cette affreuse déception que constitue l'intérêt du mode coopération local, je vous laisse vous consoler avec cette vidéo de gameplay. Cette dernière vous montre le deuxième niveau du jeu.

Un beau rêve qui tourne à la frustration
Human : Fall Flat est agréable à l’œil. Sans être transcendant, les décors sont réussis et variés. On prend plaisir à regarder ces graphismes légèrement cartoon dans l’esprit. La technique n’est pas en reste, je n’ai rencontré aucun bug ou ralentissement tout au long de mon aventure. Quant à la partie sonore, les musiques sont discrètes et servent ainsi à l’ambiance du titre.

Le vrai problème est cette maniabilité bancale qui est issue du moteur physique. Bob est lent, tangue dangereusement en permanence de gauche à droite et ses bras également. Comme je vous l’ai dit précédemment, les énigmes ne sont pas difficiles à comprendre. Par contre lorsqu’il s’agit de les réussir, cela tourne vite à la frustration.

J’ai dû recommencer plusieurs fois un ou deux passages mais rien d’insurmontable. La maniabilité peu précise du personnage ne laisse qu’une petite marge d’erreur en cas de saut raté. Porter un objet devient un véritable calvaire dans certaines situations.

Personnellement, je ne me suis pas amusé lorsque j’ai parcouru Human : Fall Flat car j’avançais dans l’histoire tout en espérant un passage un peu plus difficile ! Les énigmes sont certes variées dans leur approche : utilisation de câbles électriques, conduite de véhicule, phase de plateforme, ... mais elles restent toujours très faciles. Toutefois, gardez à l’esprit que pour moi il y a trois façons de parcourir le jeu : normalement en suivant la ligne directrice, en s'amusant à faire n’importe quoi ou encore en voulant établir un nouveau reccord du monde de speedrun.

Le jeu totalise 47 succès pour un total de 1000G. La plupart sont réalisables en finissant les niveaux, il faudra un peu plus de dix heures pour compléter les succès du titre. Ces derniers sont d’ailleurs vraiment bien intégrés dans le jeu puisqu’ils vous demanderont d’effectuer des actions précises certains niveaux.
Conclusion
J’ai apprécié Human : Fall Flat en raison de ses différents niveaux très sympathiques et la variété des énigmes. Il restera un bon investissement pour tous ceux qui apprécient le genre. L’idée de faire un puzzle-game basé sur la physique est originale et marche plutôt bien. Malheureusement c’est la physique qui gâche énormément la maniabilité du personnage et fait naître en nous un injuste sentiment de frustration.
Offline
13
On aime
- Visuellement réussi
- La variété des puzzles / environnements
- Le principe d’un jeu basé sur la physique
- Le niveau caché
On n'aime pas
- Frustrant
- Maniabilité lourde et peu précise
- Trop facile
- Multijoueur inutile
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Human: Fall Flat
Packshot de Human: Fall Flat sur Xbox One
Date de sortie française 12 mai 2017
Genre : Puzzle Games
Dev. : No Brakes Games
Edit. : Curve Digital
PEGI 3
1 à 2 joueurs hors ligne