The Sexy Brutale (Xbox One)

par TinouCLT
The Sexy Brutale est un jeu d’énigmes développé par le studio Tequila Works. Préparez-vous à vivre une aventure incroyable dans un manoir gothique où se passent bien des mystères. Serez-vous envoûté par l’exceptionnel charme du jeu ?
Samedi, c’est tuerie et rififi
Dès les premières minutes du jeu, l’envoûtement opère grâce à un subtil mélange de mystère et de découverte. Le manoir de The Sexy Brutale va être le théâtre de bien des meurtres ce samedi.

Le propriétaire des lieux, un énigmatique marquis, organise une réception avec plusieurs hôtes. Malheureusement pour eux, ils vont mourir, invariablement, encore et encore, jusqu’à ce que vous les sauviez.

Le temps passe, chaque seconde est primordiale. Vous, Boone Lafcadio, ne pouvez rien faire tant que vous n’oserez explorer ce manoir et ses innombrables pièces lugubres. Cette maudite journée du samedi va se répéter tant que vous n’aurez pas réussi à empêcher le meurtre d’un hôte.

Pourquoi les sauver ? Quel est le but de tout ceci ? Quelle est cette femme mystérieuse qui semble vous aider ? Qui est ce marquis ? Qui sont ces invités et pourquoi sont-ils conviés ce samedi dans ce sinistre manoir ?

The Sexy Brutale est une perle au niveau de l’ambiance. Un titre qui m’a scotché devant mon écran de par son côté intrigant et addictif. Le manoir prend vie de minute en minute, à mesure que l’on progresse en son sein, devenant un personnage à part entière du titre.

Le ton général du titre ne se veut ni angoissant, ni terrifiant et carrément pas horrifique. Le titre propose plutôt une vision poétique d’un cauchemar avec des piques d’humour noir dans certains dialogues. Un régal.

Colonel moutarde, la cuisine, le chandelier
Le manoir de The Sexy Brutale se décompose en plusieurs zones auxquelles vous aurez accès au fur et à mesure de l’aventure. Chaque zone correspond à un nouvel environnement avec une ambiance bien particulière où il faudra sauver un hôte du marquis.

Afin de mener à bien votre sauvetage, vous allez devoir observer ce qu'il se passe autour de vous. Observer l’environnement, mais également la future victime et son meurtrier… Quand le premier vaque à ses occupations sans se douter de ce qui l’attend, le second parcourt en même temps que vous les pièces du manoir en mettant en œuvre son plan machiavélique.

Minuit, heure du crime. Le meurtrier mettra son plan à exécution. Si vous ne réussissez pas à trouver comment empêcher le crime, il se produira et la journée recommencera. Vous l’avez compris, tout le plaisir de jeu se trouve dans la découverte des différents indices et les interactions à effectuer pour réussir à sauver la cible.

Boone Lafcadio est le parfait agoraphobe. Aucun contact n’est permis avec les autres, si vous rentrez dans une pièce où se trouve déjà quelqu’un, celui-ci vous forcera à quitter la pièce. En découle un gameplay basé sur l’infiltration : on espionne à la serrure des portes, on se cache dans des armoires et on écoute ce qu'il se dit. Sachez que le scénario, un brin fantastique, vous accordera des pouvoirs qui vous seront d’une grande utilité.

Le titre n’est pas particulièrement difficile. En cherchant bien et avec un peu de logique, on trouve comment empêcher chaque meurtre. La carte du manoir peut servir d’aide avec des icônes montrant les pièces où des interactions peuvent être effectuées. La montre à gousset, elle, vous rappelle combien de temps il vous reste avant de devoir recommencer la journée en cas d’échec.

Le temps qui ne s’arrête jamais, on peut donc tout aussi bien passer notre samedi à en apprendre plus sur les lieux sans se préoccuper une seule seconde de la future victime grâce aux collectibles disséminés dans tout le manoir. Un plaisir morbide.
Terriblement sexy et brutal
Sexy car ce jeu est graphiquement abouti. On rentre dans une nouvelle pièce, on se dit : waouh. Les effets de lumière sont somptueux, le style graphique est sublime et la direction artistique globale du manoir est renversante. Le design des différents personnages participe beaucoup à cette curiosité permanente qui nous habite en traversant les couloirs de The Sexy Brutale.

Brutal car j’ai reçu une claque. Vous savez, ces titres qui lorsque vous y jouez vous inflige claque sur claque tellement vous prenez votre pied ?
J’ai pris une claque avec les musiques au style jazzy. Je peux vous assurer qu’elles feront partie de votre audiothèque très prochainement.
J’ai pris une claque avec l’ambiance sonore, ces petits sons de verre brisé ou d’un objet qui tombe, autant d’indices pour nous aider à résoudre le meurtre.

Le jeu ne plaira pourtant pas à ceux qui sont rebutés à l’idée de devoir recommencer X fois une journée afin de sauver Pierre Paul ou Jacques. Le scénario ne décolle véritablement qu’à la moitié du jeu, mais pour vous amener vers une fin … surprenante ! Quelques choix de la part des développeurs pourront aussi agacer : l’emplacement des horloges de sauvegarde ou le fait qu’il n’y a pas de pause permanente empêchant le temps de s’écouler.

Vous pourrez prendre votre pied pendant environ 8 heures avant de devoir pleurer parce que l’aventure est finie. Comptez sur un second run pour obtenir l’ensemble des 19 succès composant le jeu pour un total de 1000G.
Conclusion
The Sexy Brutale est ce genre de jeu que l’on doit avoir fait dans sa vie. Plongez au cœur des mystères de son manoir, prenez plaisir à sauver les hôtes et laissez-vous envoûter par sa réalisation magistrale. Un chef d’œuvre qui vous comptera de la plus belle des manières un cauchemar poétique.
Offline
18
On aime
- Réalisation magnifique
- Gameplay simple et efficace
- Le manoir
- La diversité des situations
- Les musiques

On n'aime pas
- L’emplacement des sauvegardes
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
The Sexy Brutale
Packshot de The Sexy Brutale sur Xbox One
Date de sortie française 12 avril 2017
Genre : RPG
Dev. : Tequila Works
Edit. : Tequila Works
PEGI 12
1 joueur hors ligne