Refunct (Xbox One)

par VayneHunters
Développé par Dominique Grieshofer, Refunct est un jeu de plateforme en vue FPS sous forme de parkour. L’inspiration Mirror’s Edge se fait ressentir sans aucun doute possible. Nous allons voir ensemble ce que le titre a à nous offrir.
Redonner vie au monde
Dans Refunct, pas de scénario. Ou tout du moins, un semblant d’histoire. Nous devons redonner vie à l’île sur laquelle nous sommes en appuyant sur les boutons rouge qui apparaissent au fur-et-à-mesure de notre avancée. Le gameplay est on ne peut plus simple : une touche pour sauter/s’accrocher et une touche pour s’accroupir/glisser.

Le but est donc de se frayer un chemin pour atteindre les différents boutons. Une fois un de ceux-ci atteint, on active alors d’autres plateformes et d’autres boutons et ainsi de suite, jusqu’au bouton final. Les plateformes sont de plus en plus compliquées à dompter car le jeu gagne en verticalité en ajoutant des plateformes de plus en plus hautes. On peut utiliser des tuyaux pour nous emmener plus haut ou encore des plateformes jaunes qui servent de trampolines, mais je vous rassure, il n’y a vraiment rien d’insurmontable. Le jeu est extrêmement simple et vous aurez le 100% sans forcer. Nous parlerons de la durée de vie plus en détail dans la partie suivante.

Par ailleurs, le 100% vous demandera de récupérer des cubes disséminés dans la map, mais aussi de réaliser un défi pour débloquer la véritable fin du jeu.
Chassons les boutons !
Voici une séquence de gameplay pour mieux visualiser le titre. Je préfère vous prévenir tout de suite, le jeu étant court au possible, vous verrez ici le jeu dans son intégralité…

Détendez-vous
Refunct est doté de graphismes minimalistes. On pourrait le comparer à un certain Mirror’s Edge pour ce côté très épuré. L’objectif est clair et on ne cherche pas longtemps sa route. Même si le jeu ne nous tiens pas par la main (aucun tuto, aucune intro), on s’y retrouve vraiment aisément grâce au style graphique choisi et à la mise en évidence visuelle des boutons.

Pendant notre course, nous sommes accompagnés par une musique calme, zen. Elle contribue à notre bien-être, le jeu ne souhaite pas donner du stress aux joueurs, bien au contraire. Une petite partie le soir avant de se coucher détend réellement.

Passons maintenant à la partie qui fâche. Refunct est trop court. Comptez 10 minutes pour finir le jeu une première fois. 10 minutes de plus pour récupérer tous les cubes, 5 minutes de plus pour débloquer la véritable fin et environ 20/30 minutes de plus pour débloquer tous les succès restants. En moins d’une heure, vous en aurez fait le tour et vous n’y toucherez sûrement plus jamais vu qu’il n’existe aucune rejouabilité. A la limite si le titre possédait un classement en ligne pour se frotter aux meilleurs speedrunners, le jeu aurait pu avoir un semblant d’intérêt pour les accros du scoring.

Côté succès, le titre en possède 10 pour 1000G. Comme indiqué précédemment, vous les obtiendrez tous sans forcer en moins d’une heure. Vendu à seulement 2.99€, c’est un jeu parfait pour augmenter votre Gamerscore sans perdre des heures ou des mois de votre vie.
Conclusion
Refunct est un petit jeu sympathique pour se détendre et pour augmenter son Gamerscore à prix réduit. On passe un bon moment, mais ça n’ira pas plus loin. Une fois les 1000G obtenu, le jeu n’a absolument plus aucun intérêt. Dommage.
Offline
6
On aime
- Les graphismes minimalistes
- La fluidité du jeu
- La bande son
- Les succès faciles et rapides
On n'aime pas
- Une durée de vie plus courte qu’une démo
- Plus aucun intérêt une fois les 1000G acquis : pas de rejouabilité
Status Xbox Live
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Refunct
Packshot de Refunct sur Xbox One
Date de sortie française 07 juin 2017
Genre : Plates-formes
Dev. : Dominique Grieshofer
Edit. : Dominique Grieshofer
PEGI 3
1 joueur hors ligne