Life is Strange : Before the Storm (Xbox One)

par TinouCLT
Life is Strange, trois mots qui résument une expérience narrative de haute volée. Le titre de DONTNOD reste pour moi la meilleure expérience du genre et même un souvenir très marquant d'un jeu vidéo maîtrisé et abouti. Life is strange est de retour avec à la tête de son développement Deck Nine Games pendant que DONTNOD se focalise sur Life is Strange 2. Après tant de hype, Before the Storm tient-il toutes ces promesses ?
Uniquement du fan service ?
Life is Strange version 2015 a marqué tant de joueurs qu'il paraît difficile de remettre les bases de la série à plat pour partir sur quelque chose de différent. Je vous rassure, Before the Storm est dans la continuité du titre original. Se pose alors la question de savoir si le titre est uniquement fait pour les fans de la première heure.

On retrouve Chloé Price âgée de 16 ans, l'adolescente est quelque peu rebelle et semble vivre sa crise d'adolescence de plein fouet. Dans le fond, elle n'a pas changé, mais devra faire face à des choix qui impliqueront forcément des changements dans le futur. On retrouve bon nombre de personnages connus, mais bien entendu de nouveau sont également de la partie.

Les fans de la première heure n'auront aucun mal à se plonger dans cette nouvelle aventure, ne serait-ce qu'avec le menu d'accueil et sa musique... Pour les nouveaux, la mise en scène est suffisamment efficace pour que Before the Storm soit intéressant pour eux, d'autant plus que l'intrigue se déroule avant les événements de Life is Strange.

Et parlons-en de l'intrigue... Sans spoiler, Before the Storm raconte comment est née l'amitié entre Rachel Amber et Chloé Price, cette dernière vient tout juste d'être confrontée à la solitude avec le départ de Maxine Caulfield, héroïne de Life is Strange. Les thèmes abordés sont divers (l'abandon, la recherche de soi, l'incompréhension des adultes, la mort, la sexualité, la drogue) et traités avec brio.

Avec un seul épisode disponible, il est difficile pour l'heure de savoir si nos choix auront un réel impact sur le scénario dans son intégralité. Pour l'heure, il s'agit uniquement de réactions différentes en fonction de nos actes avec de légères modifications dans la manière d'aborder chaque scène. Il faudra attendre la sortie des épisodes 2 et 3 pour connaître le fin de mot de l'histoire.

Un gameplay toujours aussi immersif
Malgré le changement de studio, Before the Storm reste une expérience Life is Strange. Le titre a été pensé, développé et réalisé pour proposer une expérience contemplative et narrative. Rien de plus. On dirige Chloé Price tout en observant, analysant et récoltant des indices sur l'univers, les énigmes ou les personnages qui nous entourent.

Quand on se replonge dans les critiques de Life is Strange, ce qui revient le plus souvent comme étant un point faible est le rythme auquel se déroule les événements. Il n'est pas plus rapide ou plus lent ici. L'action n'est pas molle, c'est simplement que les développeurs nous imposent leur vision d'une expérience narrative au détriment d'une action frénétique et il serait dommage que le rythme de l'aventure soit plus rapide.

Before the Storm déçoit sur un point : le pouvoir de Chloé. Celui de Caulfield était autrement plus classe avec sa capacité à remonter le temps à la Ashton Kutcher dans l'Effet Papillon. Cette mécanique était même au coeur de l'intrigue. Ici Chloé peut lancer des défis d'insolence, il s'agit d'une bataille de mots doux visant à sortir victorieux d'un dialogue ou d'une situation. Pas exceptionnel, surtout dans un titre se voulant narratif de base.

Hormis cela, le gameplay n'a pas bougé d'un iota. Les collectibles prennent la forme désormais de tags optionnels et non plus de photographies. Les contrôles et l'interface restent identiques.

Je vous propose de découvrir les dix premières minutes du jeu, une séquence qui ne contient aucun spoil. Il s'agit de réussir à s'introduire dans un lieu désaffecté pour aller assister à un concert.

Une poésie technique
Le moteur du jeu reste inchangé pour notre plus grand plaisir. La modélisation des visages tend à être meilleure, quelques textures sont plus fines, sinon on se retrouve avec les mêmes graphismes qu'en 2015. Avec ses tableaux peints en aquarelle, Before the Storm fait honneur à Life is Strange, on retrouve les mêmes ambiances avec ces couleurs si particulières, les mêmes plans cinématographiques et c'est un véritable enchantement pour les yeux.

La direction artistique est à tomber. On prend le temps d'explorer le moindre détail à la recherche d'indices cachés ou pour contempler tout simplement. C'est d'ailleurs comme cela que doit être savouré Life is Strange : il faut se lancer dans l'aventure uniquement si on sait que l'on aura le temps de savourer chaque séquence. Before the Storm ne dure pas très longtemps (aller on va dire quatre heures maximum) et il serait dommage de ne pas lui accorder l'attention qu'il mérite.

La poésie n'est pas que visuelle puisque la bande-son est à la fois mélancolique et heureuse avec des pistes rock/pop/folk de la même qualité que ce à quoi le premier épisode nous a habitués. Un régal avec un bon casque de jeu sur les oreilles. La partie musicale est en parfaite harmonie avec les sentiments que les développeurs ont prévu de faire naître en nous lorsque nous parcourons les méandres d'Arcadia Bay.

Il en ressort de cette aventure des joies, des peines, de l'incompréhension, tout cela fait que Before the Storm est une réussite pour moi. Au-delà du manque d'innovation, j'ai été heureux de retourner à l'école Blackwell, d'assister au chagrin de Chloé lié à la mort de son père ou encore suffoqué par les événements narrés. Et c'est bien là toute l'importance de l'art des développeurs : transmettre des émotions. Bravo !

Côté succès, les chasseurs seront ravis d'apprendre que Before the Storm comporte 34 succès pour 1000G. L'ensemble des succès sont liés aux tags à réaliser et les autres à la complétion des différents épisodes. C'est donc 1000G faciles que propose ce nouvel épisode de Life is Strange.
Conclusion
Une aventure émotionnelle, c'est comme cela que je résumerais Before the Storm. Plus sombre, plus directe, Deck Nine Games appose sa patte sur la licence tout en respectant l'essence de cette dernière. Si vous aimez les jeux contemplatifs et narratifs, c'est un must-have. On peut reprocher l'absence de prise de risque mais cet aspect s'efface face aux émotions nombreuses et variées que l'on ressent en jouant à Before the Storm. Le jeu vidéo n'est peut-être pas un art mais il s'en rapproche.
Offline
17
On aime
- Chloé Price
- Immersif à souhait
- L'univers respecté de Life is Strange
- Les clins d'oeils fan service
- Les musiques
- Visuellement envoûtant
On n'aime pas
- Pas de prise de risque
- Le pouvoir de Chloé Price
- Trop d'attente pour les épisodes 2 et 3
Status Xbox Live
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Life is Strange : Before the Storm
Packshot de Life is Strange : Before the Storm sur Xbox One
Date de sortie française 31 août 2017
Genre : Aventure
Dev. : Deck Nine Games
Edit. : Square Enix
1 joueur hors ligne