XBOX LIVE    JEUX    TUTOS    FORUMS    BOUTIQUE
Test de FIFA Street
par risenful
Avec le succès grandissant de FIFA, EA a décidé de remettre sur le devant de la scène une vieille licence mise au placard depuis maintenant quatre ans : FIFA Street. Terminé les grandes enceintes de football et les matchs sur gazon à 11 contre 11, place désormais au football de rue, où les enchainements de petit ponts et de gestes techniques sont de rigueur. Un retour gagnant ?
Pas si nul en géométrie
Que l’on se le dise, le retour de FIFA Steet fait plaisir à voir et surtout à jouer. Le dernier jeu de sport made in EA Canada est une excellente alternative à son grand frère FIFA 12, grâce notamment à son plaisir de jeu immédiat.
Son gameplay, gardant la même configuration de touche que FIFA, se voit légèrement simplifié tout en restant pointu sur la réalisation des gestes techniques. Et c’est réellement là le cœur du gameplay de FIFA Street. Remporter un match sans effectuer de petits ponts, de louche ou de coup du sombrero c’est un peu pour ainsi dire comme manger du fromage sans pain. C’est fade et ennuyeux.

Les développeurs ont réellement travaillé sur ce point précis et pour réaliser un geste technique, à vous de rester appuyé sur LT ou RT et de traficoter votre joystick gauche ou droit pour effectuer de magnifiques enchainements avec vos pieds. Effacer un adversaire avec un petit pont ou avec une louche, marquer un but en s’aidant des murs sont autant de moments jouissifs que l’on ressent généralement uniquement sur un terrain de foot salle. Bravo EA !

Cependant, on se rencontre malheureusement assez vite d'une chose : le jeu peine réellement sur son contenu global. C'est clair, mise à part les modes de jeu classiques type matchs rapides, il n'existe réellement qu'un seul mode de jeu intitulé World Tour. Semblable finalement à un mode carrière, celui-ci vous propose de créer votre avatar ainsi que votre équipe dans les moindres détails (logo, nom, maillot) et de gravir les échelons en remportant divers tournois à travers votre région jusqu'au monde entier. Possibilité assez sympathique, le fait de pouvoir télécharger le joueur crée par vos amis du Xbox LIVE qui possèdent également le jeu pour l'inclure directement dans votre équipe. Un petit plus appréciable !

Chaque match remporté vous permet alors de débloquer divers items en fonction de la difficulté choisie, allant à de simples tenues vestimentaires à de nouveaux joueurs à recruter. En fonction de votre façon de jouer, vous gagnerez des points de compétences afin d'upgrader votre joueur et votre équipe. Ainsi, vous avez la possibilité d'améliorer sa capacité à mieux dribbler, sa vitesse, son physique, sa précision face aux buts, ... Un petit côté RPG plus que bienvenue qui donne au soft une aura supplémentaire comparé à un simple jeu de foot vulgaire.
Qui amène les pizzas ?
Il n'est pas surprenant de constater que FIFA Street s’apprécie réellement entre amis, que ce soit sur le Xbox LIVE ou en coop local. Vous avez la possibilité, comme en solo, de jouer à des matchs à 3 contre 3, 5 contre 5, de participer à des tournois ou de remporter des défis comme par exemple marquer le plus de point en fonction de vos gestes techniques ou bien à chaque but marqué, vous perdez un joueur jusqu’à ne plus en avoir. De quoi occuper largement vos soirées footballistiques entre amis !

FIFA 12 avait développé un côté social qui malheureusement n’est pas adapté sur FIFA Street. Pas de défis hebdomadaire, pas de création de club online, là encore le contenu se limite au strict minimum. Difficile alors d’accepter la présence d’un pass online.
Grand spectacle
Rappelez-vous, le dernier FIFA Street avait opté pour un style graphique très cartoon qui avait, il faut bien l’admettre, peu convaincu. Pour ce reboot, le titre bénéficie du moteur graphique de FIFA 12 pour un rendu visuel très convaincant et rempli de personnalité. Les grandes stars du ballon rond sont reconnaissables au premier coup d’œil et les visages sont de très bonne facture. Mais le soft profite également d’un autre avantage de son grand frère, son tout nouveau moteur physique l’Impact Engine. Les mouvements du corps des footballeurs sont criants de réalisme et chaque geste technique a été parfaitement décortiqué pour notre plus grand bonheur. On regrettera cependant quelques terrains moins inspirés et quelques détails manquant à l’appel par ci par là.

Côté bande son, les musiques utilisées sont de très bonnes factures et contribuent réellement à l’ambiance « street » du soft. Carton rouge par contre pour les doublages des joueurs et du public qui répètent sans cesse les mêmes phrases ce qui devient assez lassant à la longue.

Pour terminer, sachez que le mode carrière vous occupera une petite dizaine d'heures avec au passage quelques incohérences qui vous prêteront à sourire. En effet il ne sera pas rare de rencontrer dans une équipe locale toulousaine par exemple des joueurs tels que Messi ou Rooney. Pour le réalisme, on repassera !
L'avis de risenful
Au final, FIFA Street signe un retour réussi. Le moteur graphique et physique de FIFA12 y contribuent certes énormément mais son ambiance et sa propre personnalité rendent également un très bel hommage au football de rue. Son contenu, malgré de bonnes idées, reste finalement assez faiblard et on pourra regretter que les transferts de soient pas tous à jour. Un jeu qui ne mérite peut être pas ses 70€ mais à un prix inférieur, là c’est autre histoire.
LES PLUS
- Les animations des footballeurs criants de réalisme
- Un gameplay soigné et efficace
- A la fois accessible et exigeant
- Encore plus sympathique à plusieurs
LES MOINS
- Un contenu offline et online assez faiblard
- Peut être vite lassant au solo
- Le doublage du public et des joueurs trop répétitif
OFFLINE 14/20
ONLINE 16/20
Suivez-nous