Une plongée dans l'univers de Gears of War
Tiré du carnet de bord du soldat 086330-KX. Manuscrit retrouvé sur son corps...


"Les habitants de Sera construisirent une civilisation prospère. Mais ce que les humains font le mieux, ce n’est pas de créer, mais de détruire.
Mais c’était sans compter sur la menace qui les guettait, juste en dessous d’eux. Cet ennemi allait pousser l’humanité dans ses derniers retranchements, jusqu’à son extinction…

Sera

Sera avait enduré des millénaires de conflit, constamment au bord de guerres menaçant de déclencher l’armageddon. Puis vint une période de paix.
Tout n’était pas parfait. Les crimes étaient encore nombreux, la question des libertés individuelles se posait, et surtout, cet ère de prospérité marqua la surexploitation des ressources naturelles de la planète.
Sera devint l’exemple le plus brillant de la prospérité ; un modèle pour les générations futures.
Enfin, c’était ce que tout le monde pensait.

Imulsion

Découvert pas une station de forage, l’imulsion est un fluide phosphorescent peu visqueux. De nombreuses recherches furent menées sur ce fluide, et le docteur Cooper parvint à en tirer la quintessence grâce au procédé Lightmass, qui permettait de transformer l’imulsion directement en énergie. Quelle aubaine au moment où les autres ressources d’énergie commençaient à s’épuiser.

Les quelques nations possédant des réserves de cette énergie bon marché et quasi-inépuisable étaient enviées par les nations de Sera n’en disposant pas.

Les guerres pendulaires

Toutes les sources d’énergies furent abandonnées au profit de l’imulsion.

Peu après, l’économie mondiale s’effondra du fait de l’énorme spéculation sur l’imulsion, et comme d’habitude, la vrai nature de l’homme reprit le dessus. Sous couvert de tensions politiques, les nations pauvres en imulsion attaquèrent celles en possédant de grandes réserves.

Durant 79 ans, les nations s’affrontèrent pour le contrôle de l’imulsion.

Le jour d’urgence

Tandis que l’humanité s’entretuait en surface, un nouvel ennemi fit son apparition : les locusts. Vivant dans les profondeurs de Sera, ceux-ci se rassemblèrent et lancèrent une attaque d’une violence sans précédent.

Les humains cessèrent alors de s’affronter… par nécessité. En 24 heures, un quart de l’humanité fut massacrée par les locusts.

Bien que les différentes nations se soient alliées, leur riposte fut assez inefficace, du fait de décennies de guerre les ayant rendues exsangue.

Les locusts capturèrent la plupart des villes, des infrastructures militaires et des usines.
Afin de reprendre la situation en main, les humains commirent l’irréparable…

Opération « terre brûlée »

Les humains se réfugièrent au plateau de Jacinto, une zone géologiquement constituée de granit que les locusts ne pouvaient envahir.

De là, les dirigeants humains utilisèrent toutes leurs armes chimiques et orbitales pour détruire l’ennemi… ainsi que les villes qu’ils occupaient … et les civils qui n’avaient pu fuir.

L’humanité gagna la bataille, mais 90% de la surface de Sera fut anéanti. Et, réfugiés sous terre, une partie des locusts survécut.

Jacinto

Les foreuses locusts ne pouvaient pénétrer le granit de ce plateau. Les tréfonds de Jacinto furent inspectés et les endroits vulnérables furent piégés.

La ville en elle-même fut fortifié et celle qui, autrefois, constituait la plus belle cité de Sera se transforma en forteresse et en porte drapeau de l’espoir des humains.

Mais nous savons tous que ce n’est qu’une question de temps…

Qu’est-ce que la CGU ?

Bien avant le déclenchement des guerres pendulaires, la coalition des gouvernements unis n’existait qu’à l’état d’idée dans l’esprit du socialiste Alexy Desipich. Ses préceptes étaient les suivants : ordre, diligence, pureté, travail, honneur, loyauté, foi et humilité.

Alors que les guerres pendulaires faisaient rage, la CGU devint un parti politique.

Après le jour d’urgence, les responsables de la CGU furent les seuls à prendre des décisions afin que le plus grand nombre survive. Ils ratifièrent le traité de fortification, qui établit la loi martiale et transforma le plateau de Jacinto en forteresse imprenable.

Bien que nombres de droits et libertés individuelles furent ignorées, la CGU devint très populaire. Seule la protection offerte par la CGU pouvait permettre aux humains de survivre.

Fenix Marcus : prisonnier 098356-GX

Taille : 1,85 mètres
Poids : 105 Kgs

Alors que les combattants commençaient à manquer, la CGU utilisa des moyens moins orthodoxes pour grossir les rangs de ses soldats. Le prisonnier Fenix Marcus en est le parfait exemple.

Emprisonné pour lâcheté et refus d’obéissance, il échappa à la peine capitale grâce à sa bonne conduite durant ses tours de service des guerres pendulaires.

Jack

Le robot Jack a été créé pour prêter main forte aux soldats sur les champs de bataille. Directement relié au QG des communications tactiques, il offre ainsi une bonne couverture stratégique. Il dispose de nombreuses armes, d’une vision spectrale et est très utile pour décapsuler des bouteilles.


King Raven

Vitesse maximale : 180 km/h
Capacité de transport : 12 hommes
Blindage : moyen

Cet hélicoptère-transporteur « toutes fonctions » est très maniable du fait de son système de double pales. Attention, il est très vulnérables aux projectiles sol-air des locusts.

Qui sont les locusts ?

Nous ne le savons réellement.

La plupart des scientifiques pensent qu’il s’agit d’une mutation des formes de vies originelles de Sera. D’autres pensent qu’il s’agit d’extraterrestres. Pour les soldats, ils viennent tout droit de l’enfer…

Nous savons qu’ils vivent sous terre, sans cependant pouvoir les localiser précisément du fait d’un sous-sol caverneux trop important sous Sera. Vivant dans l’obscurité, ceux-ci ont une sainte horreur de la lumière, ce qui constitue notre atout le plus grand pour les combattre.

Tous nos efforts pour négocier avec les locusts ont échoué, et à chaque proposition de paix s’est vu opposée la violence. Tout cela nous amène à penser qu’ils ne cherchent qu’une chose : l’anéantissement de la race humaine.

Les drones

Taille : plus de 2 mètres
Poids : 120 Kgs

Données tactiques : n’hésitant pas à se cacher, ils usent et abusent de leurs shotguns dans les combats rapprochés. Intelligents, ils peuvent tendre des embuscades, vous attirer avec des leurres ou tout simplement vous sniper. Disposant du sens du sacrifice, ils sont prêt à tout pour prendre la vie de leur adversaire. Ils ne connaissent pas de baisses de moral ou de craintes.

Formation spéciale : leur attaque la plus efficace consiste à attaquer à 3 équipes différentes et à noyer l’ennemi sous un déluge de feu avec des armes lourdes, faisant passer nos calibres 50 pour des lanceurs de petits pois. Imparable.

Les brumaks

Taille : plus de 12 mètres
Poids : 10 tonnes

Données tactiques : A mi chemin entre gargantua et le pire monstre que votre imagination peut créer, nos analyses ADN laissent à penser qu’il s’agit d’une race développé par les locusts à partir de petits singes peuplant Sera. Utilisant tous les endroits à couverts, une rencontre en combat rapproché s’avère fatale. Mieux vaut les anéantir en tirant des missiles à fortes charges à bonne distance.

Ps : des drones disposant d’armures similaires à celles des brumaks ont déjà été vus. Les rumeurs de brumaks transportant des canons à énergie n’ont jamais pu être vérifiées.

Les berserkers

Tailles : 2,20 mètres
Poids : 260 Kgs

Données tactiques : Les analyses génétiques prouvent qu’ils s’agit des femelles des drones. Elles utilisent leur odorat et les vibrations pour localiser leur ennemi. Lentes, elles sont suffisamment puissantes pour défoncer un mur. Un seul coup de poing suffit à briser les armures de nos soldats. Si vous les rencontrez, fuyez.

Notre dernier espoir

L’humanité est désormais aculée. Si nous ne nous étions pas entretués pendant tant de temps, peut être aurions nous pu découvrir ce qui se tramait sous nos pieds. Alors, aurions-nous pu contrer le cauchemar qui nous arriva durant le jour d’urgence… ou aurions-nous été anéantis du fait de notre manque d’expérience des guerres.

Qu’il est drôle de penser qu’il faut que nous soyons en voie de disparition pour qu’enfin nous soyons unis. Il nous reste l’espoir que cela nous serve de leçon pour le futur… si nous en avons encore un…"
le 07/06/2005 par Prune
Vos commentaires
bigboy
07/06/2005 - 00h57
Excellent background en tout cas ! Peut-être un vrai Halo killer.
FrugivoreJack
FrugivoreJack
9218
07/06/2005 - 10h13
Ca a l'air vraiment génial ! Ca me plaît déjà !
Redemption
07/06/2005 - 12h05
Vous êtes sûres que c'est bien un Fps ? sur les quelques vidéos que j'ai pu voir il m'a semblé que c'etait a la troisieme personne .
man45
man45
0
07/06/2005 - 12h55
sa sera les 2.
cracra
CraCra
23488
07/06/2005 - 13h06
Si le gameplay suit je suis tres preneur
Blunt
BLUNT 93
11046
07/06/2005 - 13h09
Il sent bon ce jeu!!
07/06/2005 - 15h01 
super beau, en voyant la video je l'ai trouvé plus beau que kill zone.
07/06/2005 - 15h03 
moi je prefère à la troisième personne alors ça me va, si c'est fluide
Prune
Prune
12653
07/06/2005 - 15h31
Incroyablement, le jeu est fluide... Nous avons été les premiers surpris...Et niveau graphismes, il ne me semble pas avoir vu mieux...
Sheiken
07/06/2005 - 15h45
Ouah dechire ca me donne trop envie d y jouer ^^
Bad For Day
07/06/2005 - 20h10
Meme killzone 2 passe pour un bleu a coté
Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit ou connecté sur Xboxlive.fr
FPS
 17 novembre 2006
Neuf : 69.9€
Occ : 1.95€
Suivez-nous