Alice : Retour au Pays de la Folie (Xbox 360)

par Risenful
Grande surprise lors de sa sortie en 2011, American McGee’s Alice nous proposait une nouvelle facette de l’œuvre de Lewis Carrol. Une adaptation glauque et malsaine qui nous permettait d’incarner une Alice plus torturée que jamais.
Bonne nouvelle, Alice débarque sur Xbox 360 et nous promet encore une fois un voyage dans un pays qui n’a rien avoir avec le Pays des Merveilles tel que nous le connaissons.
Vous reprendrez bien une tasse de thé ?
Notre chère Alice Liddell est au plus mal. Enfermée dans un asile en plein cœur de Londres, elle se reproche sans cesse la mort de ses parents, tués lors de l’incendie de leur domicile. En proie à des hallucinations, elle converge de nouveau vers le Pays des Merveilles, qui n’a de « merveilles » que le nom. La contrée a changé : glauque, chaotique, rien à voir avec le monde qu’elle connaissait. Alice comprend alors que si elle guérie le Pays des Merveilles, elle se guérira elle-même et fera le deuil de ses défunts parents.

Elle ne sera jamais vraiment seule dans cette aventure qui vous tiendra en haleine une bonne dizaine d’heures. Les personnages cultes de l’œuvre originale répondent présents avec entre autre le Chapelier, la simili-tortue et bien évidemment le chat du Cheshire qui vous guidera tout au long de votre progression. Les répliques d'Alice pendant les dialogues sont à contrecourant de l'œuvre originale et prêtent pour la plupart du temps à sourire. Le doublage français est par ailleurs de bonne facture et l'aspect humour noir et décalé s'intègrent parfaitement dans cet univers loufoque.

L’aventure proposée par les petits gars de Spicy Horse s’enchaine à merveille (sans jeu de mot) et notre Alice dispose d’un arsenal aussi original qu’efficace : Un moulin à poivre en guise de mitraillette lourde, un glaive pour les combats au corps à corps et un cheval bâton qui fera office de massue. Les combats s’enchainent avec plaisir (malgré quelques soucis de caméra histoire de chipoter un peu) et les différentes phases de gameplay (Des phases de shooting en 2D par exemple) proposées s’enchainent avec brio.
Voyage entre Pays des merveilles et Pays de la Folie
Posons les bases d’entrée de jeu, techniquement parlant, Alice Retour au Pays de la Folie reste correct malgré certaines textures en demi-teintes. Cependant, il faut saluer le côté artistique du soft qui frôle le respect. Que ce soit les différents univers représentés, l’ensemble des ennemis, les différentes robes d’Alice ou la mise en scène, le travail effectué par les développeurs nous amène sans mal dans ce voyage extraordinaire.

Avec en plus un tas d’objets à récupérer parsemés dans les niveaux qui gonflent de belle manière la durée de vie, nous avons en face de nous un excellent titre.

Il est important de noter que pour ceux qui achèteront le jeu neuf, le premier volet sorti en 2001 est inclus en téléchargement et de plus remis au gout du jour. Une excellente initiative de la part d’EA.
Conclusion
Au final, son univers torturé et malsain retranscris avec brio à l’écran, sa progression entrainante et ses combats à la fois jouissifs et exigeants font de ce Alice Retour au Pays de la Folie un « Must Have » que l’on aura du mal à lâcher.
Note 9/10
On aime
- Une ambiance extrêmement réussie
- Le travail artistique des développeurs
- Une prise en main intuitive
- La durée de vie plus que correcte
- Les différentes robes d’Alice
- Le code pour télécharger le premier volet en HD
On n'aime pas
- Quelques soucis de caméra par moment histoire de chipoter
- Certaines textures peu détaillées
- Rien d’autres
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Alice : Retour au Pays de la Folie
Packshot de Alice : Retour au Pays de la Folie sur Xbox 360
Date de sortie française 16 juin 2011
Genre : Aventure
Dev. : Spicy Horse
Edit. : Electronics Arts
Alice : Retour au Pays de la Folie Retrocompatible Xbox One
PEGI 18
1 joueur hors ligne