Sonic & SEGA All-Stars Racing (Xbox 360)

par Kikizoïde
Aujourd'hui, SEGA est en train de jouer sur tous les fronts : beat'em all, sport, combat mais ce qui nous amène ici est un clone de Mario Kart. SONIC et SEGA all star racing (SSASR) est un jeu de course où tous les héros de la firme s'affrontent pour prouver qui est le plus rapide de tous. Certains diront que ce n'est pas équitable, Sonic est le plus rapide et c'est tout, mais il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires.
C'est moi le plus rapide et pis c'est tout
Il faut bien l'avouer, le maître du jeu de course festif a toujours été Mario Kart. Peu d'éditeurs se sont essayés à le copier, mais le résultat n'a jamais été au rendez-vous. Histoire de donner une chance au nouveau titre de SEGA, nous ferons comme si nous ne connaissions pas LA référence.

Loin des terres remplies de simulation, SSASR nous plonge dans un monde de folie récréative. Afin de terminer chacune des vingt-quatre courses disponibles, il faudra passer devant les sept autres adversaires à l'aide de différents items plus ou moins loufoques : des mines pour ralentir les ennemis, des missiles pour ralentir les fous qui se permettent d'être devant, des poings verts pour boxer les poursuivants ou les meneurs, un arc-en-ciel pour donner un peu de couleur renversante et un klaxon pour dérouter les conducteurs un peu collants. Un dernier item appelé All Star, aussi rare soit-il, permet à chaque joueur de rattraper son retard lorsqu'on est en mauvaise posture.
Mais tous ces objets ne sont qu'un prétexte pour se mettre dessus alors que pour gagner, il faudra apprendre à se la jouer tout en glissade. Car s'il y a une chose à retenir dans ces joutes, c'est l'apprentissage du dérapage. Une glissade réussie permet de bénéficier d'un boost salvateur et il en est de même pour les sauts. Il existe trois niveaux de réussite : plus le dérapage sera long et plus l'accélération sera importante. Une fois cette notion maitrisée, il ne reste plus qu'à mettre la pâtée aux adversaires ignorants. Pour cela plusieurs modes classiques sont disponibles : le mode solo où il faut finir les six compétitions composées de quatre courses chacune, le mode "missions" où le but est de valider l'objectif assigné ( battre tel ou tel adversaire, faire X dérapages, etc. ) et le mode multijoueurs en live ou en écran partagé. Malgré le nombre de personnages, les différences de contrôle des véhicules sont faibles: Que l'on joue avec un voiture de sport, un avion ou une moto, la maniabilité reste sensiblement la même, dommage.
Et un, et deux, et trois missiles !!
Sur le Live, SSASR est une vraie foire : devant il y a toujours le psychopathe de service qui met tout le monde à l'amende, et au milieu, le reste des joueurs qui s'éclatent comme des fous à se doubler sans cesse et à s'envoyer des items en pleine tronche. Aucune partie jouée ne laguait, qu'elles soit hébergée en France ou à l'étranger. On pourra juste regretter la seule possibilité de se fritter sur les circuits et non pas dans des modes spécifiques comme en écran partagé sur une même console. Dans cette configuration, il y bien plus de modes disponibles : course normale, élimination ( selon un décompte, le dernier est éliminé ), roi de la colline, capture de drapeau, combat ( supprimer les fruits qui gravitent autour des ennemis ) et collecte de gems. Plusieurs à la maison, il y a de quoi s'amuser même si l'aspect graphique en prend plein les dents.
Loopings, virages à gogo et couleurs flashies
L'univers de SEGA est réellement coloré et ça se voit. Les circuits vont dans tous les sens et les niveaux sont loin de virer vers le gris. Mention spéciale pour les circuits de Cursied Mansion remplis de Zombies et proposant un vrai contraste avec un environnement sombre et des couleurs qui ressortent comme, par exemple, la coulée de lave. On retrouvera des raccourcis ainsi que des pseudos tremplins qui permettront aux plus vifs d'accéder encore à de nouveaux boosts. On pourra peut-être regretter le faible nombre d'environnements ( six seulement ) alors qu'il est possible de jouer avec dix-huit personnages et j'émets un bémol pour la partie sonore. Les musiques sont les thèmes issus des différents univers de SEGA, donc sympas sur le moment mais pas de quoi fouetter un chat. Et je ne parle pas des voix françaises navrantes qui commentent les parties sans aucun panache. Malgré cela, on prend du plaisir à jouer avec toute la clique, mais seul, la mayonnaise a du mal à tenir. En revanche, dès qu'on décide de s'y mettre à plusieurs, le fun est bel et bien présent !
Conclusion
Il faut l'avouer c'est un jeu qui manquait sur la console de Microsoft. Toute personne ne connaissant pas Mario Kart aura de quoi s'éclater pendant des heures, enfin surtout si elle joue en multi car le mode solo et les missions sont vite lassants. Par contre ce jeu donne vraiment l'impression de faire du plagiat. Certes les personnages sont différents, ce ne sont pas des karts, etc, mais le rien qu'on puisse dire, c'est qu'on est en terrain ultra connu. Au final, Sonic et SEGA all star racing reste un bon divertissement pour tous les amoureux du multijoueur et surtout accessible à tous.

Note 7/10
On aime
- La folie du Multi
- L'univers coloré de SEGA
- Enfin un Mario Kart-like sur XBOX 360 !
On n'aime pas
- Les voix pleines d'entrain...
- Que six univers
- Que des courses sur le Live
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Sonic & SEGA All-Stars Racing
Packshot de Sonic & SEGA All-Stars Racing sur Xbox 360
Date de sortie française 26 février 2010
Genre : Course
Dev. : Sega
Edit. : Sega
PEGI 7
1 joueur hors ligne - Jusqu'à 8 joueurs en ligne