Dead Rising 3 (Xbox One)

par PlagueisTheWise
Dead Rising avait marqué la Xbox 360 lors de sa sortie en 2006. L’arrivée de la Xbox One permet à Capcom de revenir avec un Dead Rising 3 next gen. Complément déjanté, le nouveau héros de cet épisode va avoir fort à faire avec une carte open world et des zombies par milliers.

Pour cette version, Xboxlive.fr a mis les petits pads dans les grands avec deux testeurs, que sont D2R2, grand spécialiste de la série Dead Rising, et votre serviteur. Allons de suite voir ce qu’il a dans les tripes, ce Dead Rising 3 !
Dead Rising 3, ok. Mais c’est quoi ?
Bienvenue à Los Perdidos aux Etats-Unis, petite bourgade complètement infectée de zombies des suites d'une épidémie qui s'est déclarée il y a dix ans dans la ville de Willamette. Los Perdidos est condamnée, plus aucune sortie n’est possible pour les derniers survivants. Nick Ramos, jeune mécanicien, va tout de même tenter d'y parvenir, et il a six jours pour le faire, pas un de plus.



Le début de notre aventure est un peu mystérieuse : nous retrouvons Nick sur le bord d’un pont essayant de trouver un échappatoire à la horde de zombie qui l'assaille. Les premiers pas avec notre héros font office de tutoriel, et permettent de prendre facilement en mains DR3. Après un passage rapide dans les décombres d'un crash d'avion, nous faisons la rencontre avec Rhonda et Duck, qui vont aider notre héros durant son périple. Chaque chapitre (au nombre de huit) dévoile un peu plus l’histoire complotiste du jeu. La route est semée de zombies, mais pas seulement ! Il faudra aider des survivants en réalisant des actions sous forme d'objectifs secondaires et combattre des boss appelés psychopathes, chacun faisant référence à l’un des sept péchés capitaux. Si vous arrivez à battre ces hommes et femmes qui ont perdu touts raison, votre personnage gagnera de nouvelles compétences.

Justement parlons un peu de cet aspect emprunté aux RPG, qui constitue l'une des nouveautés de Dead Rising 3. Nick dispose de sept compétences différentes. Vous ne pourrez pas optimiser chacune d'entre elle, il faudra donc trouver le compromis qui convient le mieux à votre façon de jouer. Toutes les actions que l’on réalise dans le jeu vous rapportent des PP, des sortes de points d'expérience qui permettent de débloquer des ces fameuses compétences. Pour en gagner il faut bien sûr avancer dans le scénario principal ou remplir des missions secondaires, mais la façon dont vous tuez les zombies et les armes utilisées vous rapportent également plus ou moins de PP.

Pour vaincre tous ce petit monde, vous pouvez compter sur Nick le mécanicien, le Mac Gyver du gore et du trash. Il est capable de combiner un tuyaux de plomb avec un pétard pour en faire une arme dévastatrice. Les armes sont plus dingues et plus débiles les unes que les autres et sont diablement efficaces pour détruire des hordes de zombies. Plus de cent combinaisons d'armes existent avec trois cent objets différents. Les développeurs ont eut la bonne idée d'utiliser les compétences en mécanique de Nick jusqu’au bout, celui-ci est en effet capable de transformer deux véhicules en un super véhicule ! Exemple : prenez une Harley et un rouleau compresseur, vous obtenez une moto-compresseur des plus destructrices. ÉNORME !



Les véhicules sont indispensables pour parcourir une ville aussi étendue. Imaginez que le terrain de jeu quatre fois plus grand que les deux environnements de Dead Rising 1 et 2 réunis, un tour de force fantastique ! Le nombre de boutiques et de micro-environnements différents est incomparable avec les épisodes sur Xbox 360.
C'est un véritable atout pour ce jeu. Capcom a aussi ouvert le jeu aux plus grands nombres avec deux modes de jeu. Un mode pour les hardcore gamers déjà habitués aux Dead Rising nommé cauchemar. Dans ce mode, qui restera le mode originel de la série, les six jours défilent très vite. Chaque action doit être calculée pour ne pas perdre ce temps précieux si vous voulez arriver jusqu’au dernier chapitre avant le lancement de la bombe nucléaire sur la ville. Il y a aussi un mode ''noobie'' (dixit D2R2), qui est tout simplement un mode histoire qui laisse donc au joueur le temps de flâner dans les décors apocalyptiques si réussis de Los Perdidos.
Allons poutrer du zombies ensemble
Ce nouveau Dead Rising pousse l’expérience coopération plus loin que les précédents épisodes avec un personnage à part entière pour jouer à deux. Finis les doublons du héros principal, place au tandem Nick et Duck !

L’un des avantages de la carte est que vous pouvez vous trouvez a deux endroits complètement opposés sans que la console rechigne, sans lag ni ralentissement.
Les véhicules combos sont développés pour la coopération, un vrai pas en avant. Le seul bémol est que la difficulté reste inchangée, ce qui rend le jeu extrêmement plus facile à deux, dommage.
Next gen ou pas ?
Je dis oui et cent fois oui, le gap entre les épisodes sur Xbox 360 et Xbox One est incomparable, il faut bien dire que les Dead Rising sur 360 commencent à dater... Plus de temps de chargement une fois la sauvegarde lancée, aucun ralentissement même avec un nombre hallucinant de zombies à l’écran, une belle prouesse technique ! J'ajouterai que la map est incroyablement vaste et fournie, et que les graphismes qui sont tout à fait à la hauteur pour un jeu de lancement. Observez votre reflet dans le vitrine de magasin, et vous comprendrez ce que je veux dire. Les textures des vêtements sont une réelle évolution. Je suis resté scotché sur les bouloches de laine d'une combinaison ! La gestion des lumières est bluffante, dans les égouts ou en pleine nuit, trancher un zombie avec un sabre laser n’a jamais été aussi beau.



Le système de sauvegarde automatique dans le mode histoire est fiable et sans problème. Le seul bémol est la difficulté qui est réduite pour être accessible au plus grand nombre.

La durée de vie est importante, comptez une douzaine d'heures de jeu en ligne droite dans le mode cauchemar, bien plus si vous flânez avec les missions secondaires. Dead Rising 3 a également un potentiel de replay value indiscutable car l’histoire a sept fin différentes. Sans oublier les 1000G à aller chercher !
Conclusion
Vous aimez défourailler du zombie, faire n'importe quoi tout en évoluant dans un monde apocalyptique ? Dead Rising est pour vous ! Tous les petits défauts des épisodes antérieurs ont été gommés pour faire place à un jeu sans erreur aucune. Seule la difficulté ''so easy'' et le manque de charisme de Nick laisse un petit voile sombre sur l'ensemble.

Dead rising 3, un jeu indispensable du line-up de la Xbox One !
Note 8/10
On aime
- Un mode coopération efficace
- Une map ''open world'' gigantesque
- Toutes les imperfections de Dead Rising 1 et 2 effacées
- Encore plus barré
- Encore plus gore
- La customisation des armes et véhicules
- Les clins d'œils aux premiers épisodes
- Un vrai jeu next gen !
On n'aime pas
- Le manque de charisme de Nick
- La difficulté abaissée
- Où est le succès 7 jours survivant ?
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Dead Rising 3
Packshot de Dead Rising 3 sur Xbox One
Date de sortie française 22 novembre 2013
Genre : Action
Dev. : Capcom
Edit. : Capcom
PEGI 18
1 joueur hors ligne - Jusqu'à 4 joueurs en ligne - Coop en ligne
Compatible Kinect