Forza Horizon (Xbox 360)

par Lud0
Un tout nouveau Forza débarque sur notre belle console et ce n’est pas Turn 10 qui est aux commandes. Sacrilège ?! Pas forcément. Il faut savoir que le moteur est le même que celui utilisé par Turn 10 pour le dernier Forza Motorsport et peut être même un peu amélioré au passage. Mais qui est Playground Games pour avoir l’outrecuidance de nous prendre notre Forza ? Simplement un studio fondé avec de bonnes bases dans le monde du jeu vidéo d’une part et des jeux de caisses d’autre part puisque certains viennent de chez Codemasters, Criterion, Bizarre Creations, Slightly Mad Studios ou bien encore Black Rock Studio ... et pas que. Bref, tout ça pour vous dire que ce studio a de l’E95 dans les veines puisque ses responsables ont tous traîné leur guêtre dans le monde du jeu de caisse, qu’il soit ultra arcade ou simulation.
Horizon lointain
Après une introduction digne d’un film, vous voilà aux commandes d’une Viper GTS de 2013 face à Darius Flynt, le champion en titre depuis plusieurs années du titre Forza Horizon. Mais pas le temps de trainer, cette course vous donne la première mesure du jeu et de son guidage GPS. Mais voilà, ces deux champions qui se tirent la bourre, ce n’est pas vous. Vous trainez dans le coin pour voir les courses en tant que spectateur. Lorsque les champions passent devant vous à toute allure, vous entendez l’annonce à la radio : il reste dix places disponibles pour le festival Forza Horizon. Ni une ni deux, vous sautez dans votre VW Corrado VR6 et filez droit vers l’accueil du festival pour tenter votre chance en compagnie de nombreux pilotes.

Vous voilà accueillit par Alice Hart, PDG du Festival, qui vous remet alors une carte du Colorado et une oreillette qui lui permettra de vous contacter pour vous dresser la liste des épreuves disponibles. Elle vous envoie alors au garage afin de vérifier que votre véhicule est en bon état et conforme pour la course. Vous y rencontrez Dak, le mécano, qui sera à même d’apporter toutes les modifications souhaitées contre argent sonnant et trébuchant. Vous pourrez toutefois gagner quelques pourcentages de réduction en détruisant des panneaux du festival sur les bords de route. Vous ressortez paré et prêt à attaquer la première course que vous propose Alice. Pour que la course soit validée, il vous faudra terminer dans le pire des cas troisième. Ce qui vous permettra de gagner des crédits d’une part, mais aussi d’engranger des points. Ces derniers servent à passer de niveau en niveau. Ils sont au nombre de 7 et seul le dernier vous permettra de voir Darius dans vos échappement. Les courses sont nombreuses et relativement variées dans les décors. Tantôt sur route ouverte, tantôt sur route fermée, il vous faudra, dans le premier cas, éviter non seulement les coups bas de vos adversaires, mais aussi les voitures des autochtones qui ne font pas partie du Festival.

Entre 2 courses, vous aurez tout le loisir de visiter l’entièreté des routes et chemins du Colorado à la découverte des panneaux du Festival à démolir, mais aussi à la recherche des radas, histoire de montrer à vos adversaires que vous avez la meilleure voiture et que vous êtes le meilleur. Ça et là, vous croiserez des avant-postes, fort utiles pour se balader sur la carte à la recherche d’évènement spécifique. Il vous en coûtera toutefois 10.000 crédits, à moins que vous n’accomplissiez les trois épreuves qui vous sont proposées. Cela va de se faire flasher à une vitesse minimum devant un radar à se faire des points en drifts. Un autre vous demandera d’emmener une voiture dans un lieu précis sans dégât. Sauf que la voiture, vous avez envie de la pousser dans ses retranchements, histoire de voir ce qu’elle a dans le ventre.

D’autres types de challenges sont également au programme : passer le plus vite possible devant un radar et montrer quel est le meilleur pilote avec la plus grosse voiture. Et vu le nombre de radar, vous aurez fort à faire. Il y a aussi une zone de vitesse entre 2 radars : il faut obtenir une vitesse moyenne la plus haute possible. Encore une fois, un classement amis/mondial est disponible.

Bref, pas de quoi s’ennuyer. On retrouvera également les unicorns et ce qui est appelé les trésors de grange. Si pour les unicorns, il vous faudra les gagner à force de compétition, les trésors ne sont disponible que durant un intervalle de temps donné. Alice Hart vous préviendra dès que l’une d’elle sera disponible dans une zone. A vous alors de vous diriger vers la zone avant que l’échéance expire d’un coté, et de l’autre, il vous faudra fouiller toutes les maisons et granges du coin pour mettre la main dessus. Il m’a fallu près de 20 minutes pour mettre la main sur l’une d’entre elle. La persévérance sera alors de mise.
On the Road again
On s’attendait à trouver un mode multijoueur mixé au solo, à la manière d’un Test Drive Unlimited, mais il n’en est rien. Il vous faudra sortir de votre partie solo pour aller dans le multi.

Une fois dans ce mode à plusieurs, vous avez accès à 7 différents types de gameplay : Course sur circuit, course par étapes, course de rue, infecté, le chat et la souris, roi et balade libre.

Dans les premiers modes, vous pouvez définir différents paramètres de course tels que le lieu de départ, l’heure (aléatoire, aube, midi, début de soirée, nuit), le nombre de joueurs (2 à 8) et la classe (E à R1). Ajouter à cela la possibilité de mettre en place différentes restrictions et exceptions et vous aurez de quoi vous amuser.

Si les premiers parlent d’eux-mêmes, le dernier vous permettra de vous promener sur toute la carte, en attendant que le responsable de partie lance un challenge coopératif.
Scotché au pavé
Comme annoncé lors de la présentation du jeu, ce dernier tourne avec le moteur de Forza Motorsport 4 auquel a été rajouté le cycle jour/nuit, seconde nouveauté de cet opus. La physique des voitures n’a pas changé d’un iota, ce qui ravira de nombreux joueurs, tant à la manette qu’au volant.

On retrouve strictement tout ce qui fait le succès de Forza Motorsport 4 dans cette opus, dont la bande son. Les V6, V8, V10 et 12 rugissent avec amour dans nos oreilles et l’on hésite presque à mettre la musique. Comme vous le savez, le jeu est composé de trois pistes bien distinctes : Electro, Rock et Techno, selon les goûts. Mais une chose est sûre, si on écoutera avec plus ou moins de plaisir la radio en roulant d’un point A au point B, on coupera celle-ci dès que l’on sera en course.

Parmi les fonctionnalités ajoutées, on notera l’utilisation des commandes vocales grâce à Kinect pour la gestion du GPS en demandant la prochaine épreuve ou encore la compatibilité Smartglass, que je n’ai pas encore pu tester. Playground Games nous a indiqué que la carte du jeu était déportée sur la tablette, sur un PC sous Windows 8 ou tout autre périphérique compatible SmartGlass et que l’on pouvait y définir un trajet sans avoir besoin de mettre le jeu en pause en rentrant dans les menus. Le tracé apparaîtra alors instantanément à l’écran.
Conclusion
Comme je l’ai dit et répété à chaque fois, Forza Horizon n’est pas un Forza Motorsport et donc pas une simulation de conduite dans le sens strict du terme. Le jeu, basé sur le moteur de Turn 10 est plus proche d’un TDU de par son coté social, mais on en reste encore bien loin. Tout comme le considérer comme un jeu d’arcade, c’est la conduite de Forza qu’il faudra maitriser si vous jouez avec le même niveau de difficulté qu’en simulation. Ca glisse à l’accélération et ça bloque de la roue au freinage.

J'attendais à l’origine un vrai concurrent à TDU avec le moteur de Forza Motorsport, mais il n’en est rien. Peut-être dans un prochain opus si cet épisode rencontre du succès. Et il devrait car c’est avec grand plaisir que l’on y joue.
Note 8/10
On aime
- Moteur de Forza Motorsport 4
- Les sensations de conduite de Forza Motorsport 4
- La soundtrack
- Le côté conduite détente contrairement à Forza Motorsport 4
- Les trésors du garage : des voitures mythiques
On n'aime pas
- Le multi dissocié du solo
- Toujours des bourrins sur le LIVE
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Forza Horizon
Packshot de Forza Horizon sur Xbox 360
Date de sortie française 26 octobre 2012
Genre : Course
Dev. : Playground Games
Edit. : Microsoft Studios
Forza Horizon Retrocompatible Xbox One
PEGI 3
1 joueur hors ligne - Jusqu'à 8 joueurs en ligne - Coop en ligne