Crysis 3 (Xbox 360)

par Uruktar
Le dernier titre de la trilogie Crysis débarque et ce qui est sûr, c’est qu’un défi était à relever pour les développeurs qui n’avaient pas vraiment convaincu tous les fans avec Crysis 2. Le plus beau jeu du monde nous convaincra t-il à nouveau ?
Alcatraz, Laurence Barnes, Prophet : L’homme et la machine
Vingt-trois années se sont écoulées depuis la victoire sur New-York. Tous les CEPH, ces extra-terrestres descendant des mollusques, ont été éradiqués lorsque vous avez retourné leur propre virus contre eux. Malheureusement, les hommes du CELL, armée indépendante désireuse de prendre le pouvoir, en ont profité pour récupérer toutes les technologies aliens afin de les exploiter. Dans cette démarche, ils ont détruit ce qui restait de New-York en exploitant une source d’énergie propre et illimitée.

C’est dans ce contexte que vous prenez place. Vous êtes Prophet, le dernier homme portant une des combinaisons inventées pour transformer les soldats en surhommes. Cette combinaison vous permet d’être plus résistant, plus fort, plus rapide et donc quasiment invincible. Des caractéristiques bien pratiques pour éliminer ses ennemis.

Vous avez été fait prisonnier par le CELL et ce sont des rebelles qui vous délivrent. Parmi eux se trouve Psycho, l’un des membres de votre ancienne unité présente dans le premier Crysis dont les événements se déroulaient sur l’île de Lingshan. Après une remise en situation, vous combattez les hommes du CELL afin d’atteindre les vestiges de New-York.

Vous serez ainsi confronté aux soldats du CELL mais aussi aux CEPH qui seront bien au cœur du scénario. Celui-ci, décrit il y a déjà plusieurs années lors de la sortie du premier Crysis, est fidèle a ce que Crytek nous avait fait comprendre. Le troisième et dernier opus concerne l’arrivée d’un vaisseau des CEPH, symbolisant la défaite des humains. Au cours de la campagne, vous serez amené à traverser des environnements toujours plus vastes et larges en possibilités, avec des objectifs secondaires, des stratégies diverses et variées...

Vis-à-vis des opus précédents, Crysis 3 apporte son lot de nouveautés plutôt intéressantes, mais aussi un retour sur certains éléments du premier épisode. Il sera ainsi question de l’arrivée d’une troisième arme que vous aurez constamment sur vous (les deux autres étant libres de choix vis-à-vis du joueur) : l’arc Prédator. Ce dernier peut-être utilisé tout en restant invisible, ce qui s’avère fort pratique pour ne pas être détecté. De plus, il vous offre la possibilité de tirer des flèches électriques et explosives, ainsi que la possibilité de choisir avec quelle force vous tirer vos flèches. Si cette arme est jouissive à utiliser par son élégance, sa simplicité et sa discrétion, les nombreuses armes et mods qui y sont associés seront tout aussi intéressants. Enfin, l’une des grosses nouveautés du titre sera la possibilité d’utiliser les armes extra-terrestres. Les CEPH utilisant toute une gamme de fusils allant du fusil à pompe au lance-grenades en passant par le lance-flamme.

La dernière nouveauté du jeu qui sera plus ou moins appréciée par les joueurs est le piratage. En effet, vous avez désormais la possibilité de pirater les appareils électroniques des ennemis. Cela passe par des champs de mine, des tourelles automatiques et même des véhicules CEPH. Malheureusement, cette nouvelle fonctionnalité rendra nombre de situations beaucoup plus faciles qu’elles ne devraient l’être, les tourelles permettant de réduire de façon significative la population ennemie déclencher d’alerte.
S’adapter pour un nouveau type de guerre
Le multijoueur est très proche de celui du précédent opus si ce n’est que les modes multijoueurs sont plus nombreux, tout comme les armes. Vous avez ainsi le choix entre douze cartes et tout autant de modes de jeux parmi lesquels Match à mort, du Roi de la colline ou bien Capture de drapeau, mais aussi des jeux à objectif avec une seule vie, ou un match à mort opposant des soldats en combinaison à des soldats normaux.

Le mode de jeu le plus intéressant et promu par Crytek est le mode Hunter. Celui-ci oppose quelques soldats en combinaison équipés de l’arc prédator contre une dizaine de soldats du CELL. Chaque soldat tué devient un chasseur jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus un seul ou que le chronomètre arrive à son terme. Vous monterez de grade en jouant des parties et en remplissant des défis ponctuels. Cinquante niveaux sont accessibles, vous permettant de débloquer de nouvelles armes et mods d’armure et d’arme au fur et à mesure.

Le Gameplay est le même que dans le mode solo : armure et invisibilité seront vos atouts principaux. Vous serez aidés par un ADAV qui survolera la carte dans plusieurs cartes et modes de jeux, vous offrant ses tourelles pour combattre depuis les airs. De plus, comme précédemment vous pourrez ramasser les plaques sur les ennemis que vous aurez tué afin de débloquer des atouts comme le radar, mais aussi un Pinger, véhicule CEPH plutôt puissant.

Le multijoueur ne passionnera pas tous les fans de FPS, surtout ceux qui ne jouent qu’à Call of Duty, par son originalité faible et des combats très irréguliers entre les joueurs. On retiendra tout de même la lutte constante entre Crytek et les tricheurs.
Graphismes maximums mais pas seulement…
Les graphismes des jeux Crytek sont imbattables et n’ont pas besoin d’être remis en avant. Le Cry Engine est tout bonnement superbe et les décors en sont grandement touchés de beauté et de réalisme. De plus, la cinématique d’introduction et de conclusion sont plus que réalistes et poussent les capacités graphiques de la Xbox 360 à son maximum.

Le scénario est assez peu travaillé, et on manque de beaucoup d’informations sur ce qui se passe. Tantôt tous les CEPH sont morts, tantôt toute une armée renaît. Vous avancez sans réellement comprendre pourquoi, suivant Psycho et les rebelles. Celui-ci n’est pas catastrophique non plus et l’intrigue est soignée. C’est grâce à quelques rebondissements que vous resterez accroché au scénario.
En revanche, notamment grâce au réalisme à peine croyable des personnages de l’histoire, vous serez captivé par la tournure des cinématiques. C’est surtout Psycho qui retransmet cette sensation par ses émotions, ses ressentis. De nombreux rebondissements sont à attendre et chaque mission fait avancer l’histoire différemment.

La durée de vie est malheureusement un des points noirs du jeu car celle-ci ne dépassera pas huit petites heures. Cependant, les nombreuses façons d’appréhender les situations permettent une rejouabilité, tout comme la difficulté maximum.

La difficulté est assez faible, ne vous attendez pas à beaucoup de résistance même en vétéran. C’est le mode super-soldat qui vient redresser le tir, celui-ci supprimant tout simplement l’aide à la visée. Plus de curseur au milieu de l’écran ! Ceci vous empêchera notamment d’utiliser fréquemment l’arc Prédator, ce dernier perdant beaucoup en précision.

L’I.A est particulièrement attentive dans cet épisode. En effet, les gardes seront sur le qui-vive rapidement et vous détecteront de loin si vous ne faites pas attention. De plus, dans presque toutes les situations de combats, des renforts seront appelés si vous êtes aperçu.

Hans Zimmer oblige, la bande son est très bien réalisée et parfaitement en adéquation avec les différentes phases du jeu. Du combat à la mort des alliés, la musique transcendera chaque passage, le rendant toujours plus réaliste.
Conclusion
Un jeu comme jamais on n’en a vu. C’est ce qui ressort de Crysis 3 qui m’a vraiment donné une claque, tant au niveau visuel qu’a son réalisme. Les cinématiques sont tout bonnement incroyables, les graphismes au maximum et le scénario vous tiendra en haleine. Seuls bémols, la difficulté un peu faible et la durée de vie très limitée. J’applaudis tout de même à deux mains la performance de Crytek.
Note 8/10
On aime
- Les graphismes
- Le réalisme
- La bande son
- Les armes aliens
On n'aime pas
- La durée de vie
- La difficulté
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Crysis 3
Packshot de Crysis 3 sur Xbox 360
Date de sortie française 21 février 2013
Genre : FPS
Dev. : Crytek
Edit. : Electronics Arts
Crysis 3 Retrocompatible Xbox One
PEGI 16
1 joueur hors ligne - Jusqu'à 12 joueurs en ligne