Resident Evil 5 (Xbox 360)

par Lockheart
Resident Evil 5, un des titres les plus attendus de l'année 2009, sorti le 13 mars dernier, a fait beaucoup parler de lui pour de nombreuses raisons (racisme, la tombe de Jill Valentine, ses graphismes somptueux), mais au final le titre de Capcom est-il si bon pour en parler avec autant d'engouement ?

L'histoire de Resident Evil 5 nous amène en Afrique. Aux commandes du balèze Chris Redfield (vu dans Resident Evil 1 notamment) et de sa coéquipière Sheva Alomar, deux personnages hyper-stéréotypés à tous les niveaux, textes, physique...). Chris Redfield est maintenant un agent du BSAA (Bioterrorism Security Assessment Alliance), qui a été envoyé en Afrique afin d'endiguer une menace bio-terroriste.
La série Resident Evil sur le déclin ?
En effet nombreux sont les fans (j'en fais partie) qui sont attristés de voir comment a évolué la série depuis un épisode 4 qui fut tout de même remarquablement bon. Aujourd'hui, avec Resident Evil 5, Capcom a décidé de ne pas revenir en arrière et de continuer sur sa lancée avec un jeu d'action pur et dur en oubliant totalement le côté survival horror. Un point que les aficionados des premiers Resident Evil sur Playstation 1 n'hésiteront pas à critiquer, avec raison d'ailleurs... Le fait est que depuis Resident Evil 4, la série s'est clairement tournée vers l'action et encore plus dans ce dernier épisode, ce qui signifie donc que vous n'aurez sans doute jamais peur.

Jeu d'action oblige, une des grandes questions étaient de savoir si la maniabilité ne serait pas trop hasardeuse, car en effet pas de grand changement depuis le tout premier Resident Evil.

Eh bien, il faut l'admettre la maniabilité pose parfois quelques problèmes en particulier lorsque vous devez déplacer la caméra en visant sur un côté ou lorsque vous devez esquiver certains adversaires très rapidement. A noter qu'il n'est pas possible de marcher tout en visant, un gros problème pour certains, un nécessité pour d'autres.
Rassurez-vous donc, cette maniabilité qui semble peu adaptée au genre reste tout à fait jouable 90% du temps et malgré cette sensation de "bâton dans le cul", le personnage reste quand même assez rapide.
Une grande déception concernant les boss de Resident Evil 5... En effet ils sont beaucoup trop classiques dans leur approche avec une très grosse impression de déjà vu.
Les niveaux que vous traverserez sont quand à eux très inégaux, alors que certains sont plutôt réussis, le chapitre 3 est d'une mocheté affolante avec des arbres en fond papier hyper pixellisés (du jamais vu).

Pour finir sur le solo, je souhaite parler des différents chapitres du jeu. Au nombre de 6 et divisés en 3 parties chacun, ces chapitres ne sont pas tous aussi bons. En effet passé la découverte du titre on se rend vite compte dés le milieu du chapitre 3 que l'on fait toujours la même chose, que les ennemis arrivent toujours en masse dès qu'une action "importante" est faite et donc que l'ennui devient très vite pénible à tel point que l'envie de lâcher la manette est très forte jusqu'au fameux chapitre 5...
Tu es mon coop un
Le multijoueur de Resident Evil 5 (eh oui) est principalement tourné vers la coopération. Vous aurez donc la possibilité de jouer avec un ami à deux sur le même écran et surtout à deux online.

A noter tout de même que le coop à deux joueurs sur le même écran est une vrai horreur, difficilement jouable à cause d'un écran splité totalement foireux et bien stupide de la part de Capcom.

Vous pourrez aussi, après avoir préalablement fini le jeu, vous essayer au mode "Les mercenaires" et jouer online sur 8 maps.
Ché beau, pas vrai biloute ?
Ah que serait Resident Evil 5 sans ses graphismes bluffants, à commencer par ses environnements qui mettent bien dans l'ambiance (sauf chapitre 3). Comment ne pas parler aussi de la modélisation des personnages qui s'avère être extrêmement bien réalisée avec un Chris Redfield super charismatique et bien musclé et une Sheva Alomar bien en "forme" et super sexy.
Plus méchant maintenant il faut parler de l'animation des personnages. Une animation bien faite... pour de la Playstation 2, mais bon sang il est temps d'évoluer ! Avec l'effet "bâton dans le cul" constamment présent et des déplacements pas toujours très humains l'animation de Resident Evil 5 est à mon avis une grosse tare à faire disparaître rapidement.

Encore plus méchant (parce que), l'IA du jeu est une catastrophe absolue. Dés que vos ennemis vous auront repéré, deux méthodes s'offrent à eux : soit ils foncent sur vous comme un geek sur le dernier PC, soit ils se posent, continuent de tirer et ce même si vous leur foncez dessus. Pour la petite anecdote, il m'est arrivé dans les grottes d'avoir un ennemi juste en face de moi et de le voir danser sur place en poussant de temps à autre de petit cris de guerre (ou de Michael Jackson au choix), sans me voir...

Encore une fois tout dans la surenchère graphique et rien dans le fond, c'est bien dommage.
Conclusion
Deux choix s'offrent à moi. Si je laisse parler le fan des premiers épisodes qui est en moi, Resident Evil 5 avec son action non-stop et même parfois abusive est un titre trop classique comparé à tous les autres titres d'actions présents sur le marché. Avec une jouabilité parfois poussive, une absence totale de peur remplacée même par de l'ennui à certains moments et une histoire pas assez poussée...
Deuxième choix, et si je ne prend en compte que l'épisode 4, Resident Evil 5 est une suite fort bien réalisée avec plus d'action, plus d'armes (enfin à 80% inutiles mais bon), plus d'explosions, plus de jolies filles... et surtout plus de révélations concernant Umbrella et Wesker.

Après un ennui mortel à partir du milieu du chapitre 3, le chapitre 5 lui est une réussite totale et ce jusqu'à la fin du jeu, un vrai coup de boost à tous les niveaux et qui ravira les fans de la série.

On regrettera surtout le très gros manque d'originalité, toujours prévisible ou presque, des boss vraiment vus et revus donc lassants et des ennemis arrivant toujours en masse qui finissent par casser le rythme de l'histoire le tout devenant simplement chiant car on est souvent obligé de tuer tous les ennemis présents !

Resident Evil 5 ,riche en révélations est au final une réussite bien que le manque de survival horror soit bien triste. Vous pourrez finir le jeu en une douzaine d'heures voir moins mais c'est sans compter les nombreux bonus à débloquer, vêtements, figurines et autres choses à collectionner.

A noter la perte d'un point sur la note finale à cause d'un jeu en kit avec un futur mode multijoueur payant...
Note 7/10
On aime
- Les graphismes
- Le coop bien fun avec un ami
- Chapitre 5 excellent
- Certains moment émotions
- Les révélations nombreuses
On n'aime pas
- Animations vieillotte
- Niveaux inégaux
- IA à revoir
- Trop d'action
- Énigmes ridicules
- Jeu en kit !!
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Resident Evil 5
Packshot de Resident Evil 5 sur Xbox 360
Date de sortie française 13 mars 2009
Genre : Horreur
Dev. : Capcom
Edit. : Capcom
PEGI 18
1 à 2 joueurs hors ligne - Jusqu'à 2 joueurs en ligne - Coop hors ligne et en ligne