Fallout 4 (Xbox One)

par Stephmomo
En cette fin d'année 2015 les talentueux développeurs de Betesdha nous reviennent enfin. Exit les dragons et autres sorciers de The Elder Scrolls, nous voici en l'an 2287 dans ce qu'il reste d'un Boston ravagé par les bombes nucléaires. A l'instar des 4 premiers volets de la série, Fallout 4 décrit un monde retro-futuriste très sombre et infesté de créatures mutantes et de robots psychopathes, mais toujours avec cette pointe d'humour toujours bien sentie...
Welcome to the Commonwealth !
Les premières heures d'un RPG sont primordiales. La création du personnage, l'attribution des premiers points de compétence, l’installation du scénario. De ce coté, Fallout remplit parfaitement son rôle avec une construction de personnage très efficace. Les possibilités en terme d'apparence physique sont quasi infinies et permettent de façonner un avatar vraiment fidèle à vos desiderata. Pour ce qui est des points de compétence on retrouve le classique mais très bon système S.P.E.C.I.A.L (Strength, Perception, Endurance, Charism, Intelligence, Agility et Luck). Comme dans tout bon jeu de rôle qui se respecte vous pourrez faire évoluer votre personnage comme bon vous semble, sachant qu'il faudra atteindre un certain degré dans chaque catégorie pour développer les fameuses capacités spéciales (crochetage, piratage, vol à la tire, résistance à la radioactivité, furtivité accrue etc.). En ce qui concerne le scénario, il est finalement assez basique bien que relativement accrocheur, vous partez à la recherche de votre fils lâchement enlevé alors que vous étiez cryogénisé à votre insu...

S'en suit des aventures parfois passionnantes, notamment les quêtes liées directement à l'histoire principale, parfois ennuyeuses car trop répétitives lors des quêtes secondaires. Vous serez toutefois amené à en faire beaucoup afin de monter en XP, mais au delà de l’expérience accumulée vous aurez tout le loisir de looter un maximum. Chaque ennemi tué, chaque cadavre trouvé, chaque pièce visitée renferme des ressources (armes, munitions, vêtements, armures, soins, argent etc.). Le concept, même s'il n'est pas nouveau est assez addictif et vous pourrez même recycler quasi tous les objets en ressources brutes (bois, acier, vis, tissu etc.) pour construire d'autres items.

Une des caractéristiques de ce Fallout est la gestion de communautés. Au fur et à mesure de l'aventure vous pourrez monter des petits groupes de personnes et les aider à gérer leur quotidien en organisant la gestion de l’électricité, des vivres, des défenses, etc. Vous pourrez également y organiser l'espace en fabriquant des maisons, en les meublant mais aussi, si cela vous chante, en les décorant. Bref, un aspect du jeu encore bien chronophage si vous vous prenez au jeu.

I'm a poor lonesome cowboy... (ou pas)
Vous pourrez donc arpenter la carte en long en large, et autant vous le dire tout de suite, elle est immense et regorge de points d’intérêt. Heureusement que les voyages rapides sont de la partie car une fois un endroit découvert vous pourrez vous y rendre à volonté sans être obligé de refaire le trajet à pieds. Attention toutefois à ne pas vous enfoncer dans les terres désolées si votre niveau n'est pas très élevé car vous risqueriez de le regretter vivement. A noter d'ailleurs que vous pouvez faire une sauvegarde rapide quand bon vous semble et cela compense assez bien avec la difficulté parfois un peu rebutante du début de l'aventure.

Au fil de l'histoire vous pourrez rencontrer des PNJ (mutants, robots, humains, animaux...) qui pourront devenir vos compagnons de route pour un moment ou toute l'aventure si vous le souhaitez. Le choix du compagnon est assez limité au début mais s’étoffe assez rapidement au fur et à mesure des quêtes que vous compléterez. Ils vous seront bien utiles pour détourner l'attention de vos ennemis, ou tout simplement combattre à vos cotés, mais aussi pour transporter les innombrables choses que vous trouverez sur votre chemin. Vous pourrez également utiliser des armures de combat entièrement modifiables (comme les armes ou la tenue d'ailleurs...) afin d'aller dans les endroits particulièrement dangereux. Ces armures permettent l'utilisation d'armes extrêmement létales comme le minigun ou le fameux Fat Man qui lance (excusez du peu) des mini bombes atomiques.
Apocalypse now
D'un point de vue purement esthétique Fallout 4 est vraiment difficile à juger. A vrai dire le jeu n'est pas réellement beau et les textures ne sont pas très détaillées mais il arrive tout de même à tirer son épingle du jeu sur certains panoramas ou phases de jeu. Pour ce qui est des couleurs, elles sont souvent fades, mais on est dans un monde post-apocalyptique ne l'oublions pas !

L'aspect sonore du titre est très bon, notamment grâce à un doublage VF convaincant. Les musiques, quant à elles, sont assez discrètes mais collent parfaitement à l'ambiance du titre.

Vous aurez malheureusement à faire face à quelques bugs lors de certaines quêtes : un PNJ bloqué derrière une porte ou votre compagnon de voyage qui décide de ne pas vous suivre et qui affirme ne pas pouvoir vous le faire alors qu'il est à 5 mètres de vous. Comme souvent chez Bethesda, ces bugs seront sûrement corrigés lors des prochaines MAJ mais on regrettera un certain manque de finition. Rassurez vous, cela reste bien secondaire en rapport aux très nombreuses heures de jeu qui vous attendent dans les terres désolées. Malheureusement, et c'est vraiment préjudiciable à l'immersion dans le jeu, vous passerez aussi beaucoup de temps à admirer les très nombreux et surtout beaucoup trop longs écrans de chargement.


Conclusion
Au final ce Fallout fait le job de belle manière, univers cohérent, gameplay riche et addictif, durée de vie monstrueuse. Bref largement de quoi contenter la plupart des joueurs. On aurait toutefois aimé que Betehesda soit encore plus ambitieux. Avec des graphismes plus fins, des quêtes secondaires plus fouillées et moins de bugs, on aurait tenu là un vrai chef d’œuvre. Peut être pour Fallout 5 ?
Note 8/10
On aime
- Un univers vaste et cohérent
- Le système de progression S.P.E.C.I.A.L
- Un système de loot addictif
- La gestion des communautés
- Une durée de vie énorme
On n'aime pas
- Les temps de chargement trop longs et trop nombreux
- Quelques bugs de quête (en attendant les futures MAJ)
- Globalement pas très joli
- Des missions secondaires parfois bien répétitives
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Fallout 4
Packshot de Fallout 4 sur Xbox One
Date de sortie française 10 novembre 2015
Genre : RPG
Dev. : Bethesda Softworks
Edit. : Bethesda Softworks
PEGI 18
1 joueur hors ligne