Guitar Hero Live (Xbox One)

par CYRIUS 39
Passée une période léthargique de 5 années, revoici la licence Guitar Hero ! Après avoir largement exploité le filon, Activision dépoussière son titre musical et prépare son entrée sur les terres « next-gen » en y incorporant un nouveau gameplay, une nouvelle guitare. Révolution ou évolution ? That’s the question…
Branchez les guitares, entonnez le tambour ; moi j’accorde ma basse, 1.2.3.4 !
Guitar Hero est une franchise qu’on ne présente presque plus et que tout le monde connaît. Qui n’a jamais joué à ces jeux ? En presque une décennie, pas moins de 7 opus ont vu le jour et à cela se rajoutent les 3 hors-séries dédiés à des groupes (Metallica, Aerosmith et Van Halen) ainsi qu’un épisode couvrant les années 80, et pour finir Band Hero qui se voulait plus moderne et Pop-Rock. Pour les néophytes, Guitar Hero est un jeu musical se voulant fun et addictif où le joueur débutant comme acharné trouvait un équilibre afin de faire corps avec sa guitare. Nous ne sommes pas dans une simulation pure comme son homologue Rocksmith, mais plus dans un gameplay champagne qui satisfait n’importe quel joueur. Guitar Hero Live, pour en revenir à lui, ne déroge pas à la règle.

Le studio FreeStyleGames avait la lourde tâche d'insuffler un vent nouveau à cette franchise. Finie la batterie, le chant et la basse, Guitar Hero Live joue la carte du guitariste pur et dur et de ce fait, ce nouvel opus fait apparaître une nouvelle guitare. Adieu les 5 frettes de couleurs différentes, maintenant notre instrument possède 6 touches dont 3 noires et 3 blanches, alignées par couleurs et disposées en lignes superposées. Cela a comme impact, en plus d’ajouter une touche, de singer un peu plus la façon de disposer les doigts sur le manche lors des accords de puissances comme si on jouait avec 2 cordes. L’effet est vraiment saisissant mais du coup il va falloir se réadapter à cette nouvelle façon de jouer, ce qui pour moi est une bonne chose et qui m’a amené à diminuer la difficulté afin de réapprendre à gérer mes doigts.
J'en viens au gros point noir de cette guitare, sa qualité de fabrication… Mais que cette gratte est cheap, bruyante au possible, des touches qui ne répondent pas toujours et un manche qui, une fois monté, vous demandera de la dextérité afin de pouvoir le démonter pour le transport. Pour moi c’est carton Rouge, messieurs de chez Activision.

Pour ce qui est des changements apportés à la partie « tablature », du fait de se retrouver à seulement 2 couleurs et 3 cordes le jeu gagne en clareté. On distingue très bien la différence entre les notes noires et blanches de part leur couleur et leur forme.
Les développeurs ont eu la bonne idée de rajouter de nouvelles notes ou accords comme les barets, les accords triples, les accords doubles comprenant une note blanche et une noire. Bref un bon paquet de possibilité et encore je n’ai joué qu’en avancé, en expert c’est l’apocalypse, seulement les joueurs émérites s’y risqueront.

Au niveau des nouveautés, le jeu se compose de 2 parties, une appelée sobrement Live (histoire solo) et une intitulée TV (modes en ligne). Pour la partie Live, nous incarnons un guitariste qui aura la lourde tâche de faire plusieurs concerts avec divers groupes. Les gars de FreeStyleGames ont eu la bonne idée de nous mettre à la place du guitariste avec une vue à la 1ère personne afin de nous faire ressentir les émotions lorsqu’on se retrouve face au public. Et tant que nous jouons bien, le public nous encensera. Si notre prestation est plus qu’approximative, ils se déchaîneront afin d’exprimer leur mécontentement. Pour la partie qualité des vidéos, c’est du bon boulot mais pour ce qui est de l’effet apporté, on est tellement focalisé sur les notes qui descendent que tout le reste devient anecdotique. Aussi le HUD est tellement épuré que votre score ne vous sera communiqué qu’une fois la chanson terminée ; plutôt étrange je trouve. Comptez 3 petites heures pour faire le tour de ce mode solo comportant 42 titres, qui ne vous retiendront pas longtemps sauf si vous désirez réaliser les succès s’y rapportant. Arrive le plat principal, le mode online, alias Guitar Hero TV !
De Guitar Solo Live à Guitar Hero MTV 2
Guitar Hero TV, partie multijoueurs du soft, est la pierre angulaire de ce nouvel opus. Fun, addictif, compétitif et surtout original, on y passera beaucoup de temps (au départ), car une fois les modèles économiques assimilés on sera en mesure de se poser des questions quant à la durée de vie réelle de ce mode de jeu, mais d’abord parlons de ce qui est positif.

Guitar Hero TV vous fera jouer des setlists programmées et variées. Il suffit pour cela de rejoindre une des 2 chaines (GH1 et GH2) qui diffusent de façon continue des chansons classées par thèmes, styles de musiques, concerts lives... Une fois la chaîne sélectionnée, un court extrait vous présente les chansons qui vont être jouées puis vous voilà lancé dans la mêlée. En jouant, on aperçoit un tableau contenant 10 gamertags classés de 1 à 10 et vous devrez, vous vous en doutez, faire de votre mieux pour finir dans le top 3 afin de gagner de l’XP et de l’argent qui vous serviront à jouer des nouvelles chansons du catalogue TV (plus de 200 disponibles à ce jour). J’avoue, sur le moment avoir été totalement séduit par le concept et ce qui est vraiment bien c’est que pendant que la chanson se joue, le clip officiel est diffusé en toile de fond, ce qui renforce l’ambiance.

Autrement, lors de sa 1ère semaine d’exploitation, le groupe Avenged Sevenfold avait droit à son événement spécial qui consistait à jouer 5 chansons lives accompagnées de vidéos. Nous aurons, paraît-il, la chance d’en avoir d’autres de ce type avec d’autres artistes, ce qui est assez sympathique avouons-le. On trouve aussi une rubrique « boutique » nous permettant d’acheter et modifier divers éléments esthétiques et bonus en tout genres. Ça va de la partition au titre de joueur, sortes de power-ups qui nous permettront de faire plus de points ou annuler une partie ardue de la chanson afin de ne pas perdre son multiplicateur. Bref de quoi faire en fonction de sa stratégie.

Pour ce qui est des points négatifs de la Guitar Hero TV, c’est surtout le système employé qui, je trouve, est totalement aberrant. Je mentionnais plus haut qu’en jouant des musiques et selon son classement, on se voyait octroyer de l’argent nous permettant d’acheter des joyeusetés esthétiques mais aussi des passes afin de pouvoir acheter des chansons du catalogue. Mais le truc, c’est qu’il est plus sujet de location que d’achat. Par conséquent, une fois la chanson terminée, si vous avez envie de la rejouer pour améliorer votre score il vous faudra la relouer. Bien sûr, Activision nous soumet la bonne idée d’en acheter pour quelques euros ou de nous abonner au GH Premium ! Rien ne nous y oblige et vous pourrez en gagner lors d’un passage de niveau mais faites toutefois attention car le seuil maximal est à 25 jetons, tous les jetons gagnés une fois la limite atteinte, seront irrémédiablement perdus. Pour les compétiteurs et chasseurs de succès, privilégiez de jouer en avancé minimum car il n’est pas rare de voir un joueur en expert finir devant vous avec 40% de justesse pendant que vous vous aurez un 98% en normal et par conséquent un score moins élevé. Je n’ai pas pu, faute d’une 2ème guitare, jouer en coop. Mais étant donné la qualité médiocre de fabrication de la guitare au médiator cliquetant, seul déjà je me devais de monter le son de mon écran mais avec 2 guitares, ça serait un concert dans un concert !
Rock the line !
Côté Face A (mode solo), le jeu est beau et les vidéos lors des concerts sont d’une grande qualité visuelle. Le jeu est fluide, les notes sont bien modélisées et la clarté de l’ensemble tend vers le sobre. J’aime vraiment cet esthétisme. J’ai eu quelques légers ralentissements, des notes qui me paraissaient saccadées, mais rien de méchant.

Côté Face B (online), on reprend les mêmes ingrédients que la partie solo sauf qu’on y incorpore les clips des chansons respectives et c’est vraiment le top ! Aucun problème de connexion n’est à déplorer de mon côté, et le classement instantané lors des chansons s’avère précis et efficace.

Pour ce qui est du matériel, hormis une guitare à la qualité douteuse, au niveau de ces fonctionnalités rien à redire. Une fois la synchronisation et le calibrage fait, la guitare réagit efficacement de façon générale ; sans revenir sur mes problèmes techniques liés à celle-ci.
Conclusion
Que dire de ce Guitar Hero Live ? Sincèrement, je me suis beaucoup amusé mais au bout d’une dizaine d’heures, je n’ai pas réussi à trouver ce petit truc qui fait que je voulais y retourner. Malgré de bonnes idées et un choix d’artistes variés et conséquent, le titre de FreeStyleGame nous propose une expérience différente mais qui sonne le « fait à la va-vite » ! Le choix d’avoir opté pour un jeu musical à caractère solo casse indubitablement sa durée de vie ainsi que l’aspect social qu’on est en droit de s’attendre de ce genre de soft. Alors oui, pour répondre à ma question, il s’agit bien d’une évolution…
Note 7/10
On aime
- Visuellement abouti
- Setlist riche et variée
- L'apport de la 6ème touche ainsi que de l'uniformisation des notes (2 couleurs)
- Guitar Hero TV, qui est l'âme du jeu...
On n'aime pas
- ... mais qui laisse un goût amer lorsqu'on doit racheter la même chanson afin de la rejouer
- Guitare de mauvaise facture
- Un mode solo anecdotique
- Une durée de vie tronquée par le système de location
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Guitar Hero Live
Packshot de Guitar Hero Live sur Xbox One
Date de sortie française 23 octobre 2015
Genre : Musique
Dev. : FreeStyle Games
Edit. : Activision
PEGI 12
1 à 4 joueurs hors ligne - Coop hors ligne
Neuf : 187.99 €
Occasion : 33.83 €