Far Cry Instincts Predator (Xbox 360)

par CRCErrOR
Iles paradisiaques, eau turquoise, sable fin et chaud, tous les ingrédients étaient présents pour passer de superbes vacances… Mais voilà, grenades, fusils, manipulations génétiques ont fait leurs apparitions…
Allez Jack, au boulot…
Carver remet le couvert
Et voilà c’est fait, Jack Carver est de retour mais sur Xbox 360 avec FarCry Instincts Predator. Et ce n’est pas pour nous déplaire. Ce jeu n’est, en partie, qu’une adaptation du FarCry sur Xbox. Donc pour ceux qui ne sauraient rien sur ce jeu, vous êtes Jack Carver, et vous faîtes visiter des îles splendides à une charmante Valérie. Mais voilà, cette Valérie a d’autres projets pour vous. Et vous allez très vite les connaître. Dans ce premier épisode, « Instinct », vous vous ferez injectez une substance qui développera en vous vos sens. Et c’est donc en mêlant vos sens surdéveloppés et vos armes que vous ferez la différence.

Une fois ce premier opus terminé, vous aurez droit à « Predator ». Cet épisode ce situe peu après le premier. Vous vous faîtes enrôler par une charmante jeune femme (encore ?), et là aussi ça va mal tourner. Vous devrez donc user de votre force de persuasion pour mener à bien votre mission, et découvrir tout ce qui se cache derrière ce décor paradisiaque.

Au programme, Jeep, camion, bateau, jet-ski, et j’en passe. De plus, vos instincts de prédateur ne vont pas chômer. Attaque furtive, agressive, odorat, vision calorifique, saut de plusieurs mètres, tout cela vous permettra de continuer votre périple dans cette jungle.

Le fait d’avoir deux épisodes en campagne solo donne l’impression d’avoir acheté deux jeux. Et c’est tant mieux. On n’est vraiment pas lésé pour le prix. D’autant plus que les scénarios sont vraiment très intéressants. Même si, comme moi, les joueurs de Far Cry sur PC se trouveront un peu perdus au vu des incohérences avec l’histoire de Jack Carver sur PC.

Le gameplay quand à lui reste inchangé à la version Xbox, et ce n’est pas un mal puisque celui-ci était tout bonnement exceptionnel. Les commandes sont très vite assimilées, et l’ont combine dans le jeu très facilement les « pouvoirs » aux moments que l’ont souhaitent pour pouvoir progresser dans l’aventure.
I see dead people…
Le mode Live est, quant à lui, relativement fourni avec plusieurs modes de jeu de 2 à 16 joueurs. Cependant, mieux vaut être équipé d’une excellente connexion pour pouvoir héberger des parties à plus de 10 joueurs car le lag sera de la partie ! Farcry Instinct Predator possède déjà une durée de vie conséquente avec ses nombreuses cartes, et ses différents modes de jeu tels que Chaos, Chaos en équipe, ou voler l’échantillon, trouver et sécuriser, ou encore le mode exclusif prédateur. Et qu’est-ce que le mode prédateur me direz-vous ? C’est un mode ou des mercenaires se liguent contre un seul joueur qui utilise les « pouvoirs » disponibles dans le jeu pour les tuez tous ou activer des points dans la carte. Tous ces modes, bien évidemment rallonge la durée de vie, et vous pourrez l’étendre encore plus, puisque l’éditeur de cartes est toujours présent avec une bibliothèque d’éléments assez impressionnante. Ainsi vous pourrez vous-même établir vos propres cartes, pour le mode de jeu que vous aurez choisi et ainsi faire perdurer votre plaisir dans le mode multi-joueurs. Les cartes créées et utilisées par l’hôte sont téléchargées automatiquement et très rapidement par les différents protagonistes concernés.
C’est quoi çà, c’est du bambou ?
Bon c’est peut-être le point où l’on reste un peu plus sur notre faim. Le moteur graphique. On sait que la 360 peut faire mieux, bien mieux même. Et on arrive à avoir des chutes de framerate. C’est dans ses moments là que l’ont se dit qu’un nouveau moteur 3D aurait été mieux qu’une conversion de l’existant. Mais bon, les temps de chargement sont corrects, et le terrain de jeu gigantesque. Alors on pardonne aux développeurs. L’IA est plutôt sympathique elle aussi, puisqu'elle décidera de vous chercher, d’attaquer, ou d’appeler du renfort. Coté son, c’est l’extase. On coupe les lumières, on se met à coté d’une plage, et on écoute. Au bout de quelques secondes, on se croit en vacances. Bruit des vagues, singes, oiseaux exotiques, tout y est. Bon, bien entendu, il y a le bruit des balles qui fusent entre les feuilles, les hélicoptères rodant sur la jungle pour vous trouver, les bruits de moteur ou de groupes électrogènes. Mais bon cela fait partie du décor et de la faune locale…
Conclusion
FarCry Instinct Predator, aussi bien pour son mode solo que multi-joueurs, vaut le détour. On ne peut pas être déçu. C’est une certitude. Le mode solo s’octroie deux scénarios forts bien établis, et c’est un plaisir de découvrir le dénouement au fur et à mesure. Tandis que le mode multi vous promet de belles heures de rigolades à vous courir après dans la jungle. Par contre il faut être réaliste, les joueurs du premier FarCry sur Xbox seront un peu ennuyés du premier scénario, mais ravi du deuxième.
Note 8/10
On aime
- L'ambiance
- Le mode multi
- Deux jeux en un
On n'aime pas
- Les chutes de framerate
- Le lag trop fréquent
- On voit pas les singes dans la jungle...
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Far Cry Instincts Predator
Packshot de Far Cry Instincts Predator sur Xbox 360
Date de sortie française 30 mars 2006
Genre : FPS
Dev. : Ubisoft Entertainment
Edit. : Ubisoft Entertainment
PEGI 16
1 joueur hors ligne - Jusqu'à 16 joueurs en ligne