Overcooked (Xbox One)

par Joki style
Vous avez sûrement lu notre dernier article sur le lancement de l'opération Summer Spotlight qui a lieu du 26 juillet au 5 septembre. Ce millésime 2016 est composé de 25 jeux développés en majorité par des indépendants, dont Overcooked, un jeu de simulation culinaire développé par le studio Ghost Town Games et édité sous le label Team 17 (Worms W.M.D, Level 22, The Escapists, Sheltered ou encore Interplanetary) pour un partenariat savoureux ! Ce genre de titre spécifiquement casual foisonne sur tablettes et smartphones, cependant cette création débarque sur console de salon afin d'épicer nos sessions de jeu ! La recette servie par le studio nous mettra-t-elle l'eau à la bouche ou sentira-t-elle le réchauffé ?
Une Quête Culinaire
Le royaume d'Oignon est en danger et seule une cuisine d'exception pourra le sauver ! Dans Overcooked, vous devez vous aventurer seul ou à plusieurs en coopération dans différentes cuisines aux multiples obstacles inhabituels. Tout cela dans le but de devenir de grands chefs afin de pouvoir assouvir la faim d'une bête maléfique qui menace la Terre. Eh oui, rien que ça ! Un scénario bien tiré par les cheveux à mon goût, prétextant introduire un jeu pourtant addictif et au potentiel fort plaisant à plusieurs joueurs. Je passerai donc outre ce scripte qui introduit le jeu pour ne m'intéresser qu'à l'essentiel : le contenu. Car si ce dernier a dans un premier temps l'aspect d'un jeu plutôt simpliste et ennuyant, il n'en est rien !

Le soft teste vos compétences de coopération et de coordination en relevant une série de défis culinaires de plus en plus complexes et pour le moins étranges. En effet, l'environnement dans lequel vous serez amené à évoluer sera bien entendu la cuisine, mais chacun des 28 niveaux comporte une cuisine différente dans des environnements changeants. Vous et votre équipe serez amenés à concocter des petits plats et à les servir dans un bateau pirate, dans des camions roulants à vive allure, sur la banquise, dans un manoir hanté, dans une base spatiale ou encore dans les entrailles des enfers et j'en passe... Chaque niveau testera votre sens de l'organisation et mettra à rude épreuve votre sang froid, car chaque commande de plat comporte un décompte de timing, le tout dans un délai chronométré. C'est bien là que réside la difficulté du soft, car en plus de votre organisation pour la préparation des différentes commandes, il faudra gérer vos déplacements en fonction de l'environnement de la cuisine.

Dans un premier temps, le jeu se maîtrise assez vite et on assimile rapidement les mécanismes de gameplay. Mais après quelques niveaux complétés, la difficulté va très vite se faire ressentir. Ainsi, on recommence les niveaux de plus en plus ardus pour réaliser les objectifs de points (3 paliers correspondants à 1, 2 et 3 étoiles en fonction du score à la fin du temps imparti) tout en se familiarisant avec le nouvel environnement de la cuisine dans lequel on évolue. Seuls vous contrôlez deux cuisiniers tout en pouvant switcher de l'un à l'autre. À deux joueurs en local (sur le même écran), chacun aura son cuisinier et c'est là tout l'intérêt de ce jeu, car il faudra s'organiser au mieux pour ne pas se gêner et ainsi remplir efficacement les différents bons qui apparaissent comme autant d'objectifs à réaliser. Un mode versus est également disponible où chaque joueur contrôlera son propre duo de cuisiniers pour s'affronter dans un face à face pimenté !
C'est quoi la recette déjà ?
Les recettes sont plus ou moins variées pour 11 réalisations au total ; vous serez amenés à préparer des soupes, des hamburgers, des burritos, des pizzas ou encore des fish and chips. Je vous l'accorde, ce n'est pas de la grande cuisine gastronomique, mais cela suffira à vous mettre à l'épreuve, croyez-moi !

La vidéo qui suit vous donnera tout de suite un aperçu clair et simplifié du jeu. Ainsi, mes propos prendront tout leur sens au risque de frôler l'indigestion...

Un Geek enc cuisine commis d'office
La patte graphique colorée du jeu est plutôt tournée vers le cartoonesque. Les 14 chefs différents que l'on peut jouer sont tous mignons à l'instar de l'esthétique du soft. Un enrobage angélique et enfantin pour un gameplay démoniaque, mais efficace. La prise en main est rapide, mais la difficulté du jeu va vite épicer vos parties. J'ai pu débloquer quelques succès en jouant, mais n'ayant pas accès à la liste de ces derniers au moment du test, je ne peux pas vous en dire grand-chose. Le gameplay se corse assez vite sans jamais devenir prise de tête pour autant. On s'amuse forcément plus en partageant ce jeu à plusieurs que ce soit en mode versus ou coopération. Seul, c'est moins fun, mais plaisant tout de même. À noter que le mode online n'est pas disponible pour ce titre exclusivement multijoueur en local (de 2 à 4 joueurs). La bande-son n'est pas sans rappeler celle du dessin animé de Ratatouille, en effet, la ressemblance de ce fonds musical est frappante ! Calme et apaisante dans les menus, la sauce prendra sur un tempo plus endiablé lors des parties rythmées par le décompte du chronomètre.

Techniquement le soft tourne à merveille et sans bugs constatés. Même si les ressources de notre chère machine ne sont pas exploitées au maximum, l'aspect esthétique colle à merveille à l'ambiance du jeu et le tout est très fluide pour un confort de jeu appréciable. La durée de vie du mode aventure est un poil juste, mais le mode versus n'aura pas fini de vous faire revenir sur ce jeu si vous jouez à plusieurs. De plus, la lisibilité du jeu est très bonne même en jouant à plusieurs.
Seul hic à mon goût, la note est légèrement salée ; vous devrez effectivement débourser 15,99 euros pour vous procurer le jeu sur le store Xbox.com ou via le marché de la console. J'aurais plutôt misé sur un prix se positionnant sous la barre des 10,00 euros étant donné le contenu un peu léger du mode aventure ; mais de toute façon vous ne regrettez sûrement pas votre achat. Outre le mode histoire, vous avez accès à un mode bataille qui s'enrichira au fur et à mesure des niveaux que vous aurez passés dans le scénario de la campagne. Un mode survie ou encore time attack aurait été la bienvenue, mais il n'en est rien...
Conclusion
Ce jeu à tous les arguments pour se tailler une place de choix dans votre ludothèque, surtout si vous y jouez à plusieurs ! Seule, la lassitude vous gagnera assez vite, car les objectifs à réaliser sont plus accessibles en coopération. C'est pour moi une bonne surprise et un bon titre pour cette sélection Summer Spotlight. Une recette réussie donc pour le studio qui a su doser entre ce qui se fait de connu dans ce genre de petit jeu et une originalité surprenante dans son gameplay. En deux mots : fun et addictif !
Note 8/10
On aime
- Un gameplay simple et efficace
- Le level design des différentes cuisines
- Fun à plusieurs en coop comme en versus

On n'aime pas
- Un poil cher (mais ça c'est parce que je suis fauché)
- Moins fun tout seul
- Pas de mode online
- Le mode camapagne un peu light en contenu
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Overcooked
Packshot de Overcooked sur Xbox One
Date de sortie française 03 août 2016
Genre :
Dev. : Ghost Town Games
Edit. : Team 17
PEGI 7
1 à 4 joueurs hors ligne