Battlestations : Midway (Xbox 360)

par Angeleloeva
Alors que de nombreux jeux se disputent le devant de la scène en matière de FPS sur la seconde guerre mondiale, Midway a misé sur un nouveau genre jamais développé sur console Next Gen, en restant dans l’univers de la Seconde Guerre Mondiale. En s’appuyant sur des batailles Navales du Pacifique, Eidos nous présente Battlestations : Midway, qui verra s’affronter de nombreux navires de guerres, sous marins et avions entre les flottes Japonaises et Américaines. Alors est ce un Touché coulé pour Midway ou une grand flop ?
La Next Gen à l’assaut du Pacifique sur l’eau, sous l’eau et dans les airs
Battlestations Midway se compose d’une campagne solo, d’un mode challenge et d’un mode Live.

Avant de commencer, je tiens à vous signaler que la campagne solo est avant tout une campagne se référant à de véritables batailles historiques.
L’histoire se focalise sur le personnage de Henry Walker, et sa carrière, de simple fusillier à bord d’un simple PT bâteau à Pearl, de capitaine d’un destroyer dans les Philippines, à commandant d’une flotte de porte avion à Midway.

Chaque mission comporte plusieurs objectifs à atteindre, qui iront crescendo en fonction de l’évolution de votre carrière, en prenant le contrôle d’une seule unité au départ jusqu’au contrôle de toute une flotte.
Il est conseillé de passer un peu de temps sur le tutorial tout en français pour apprendre les tactiques navales à utiliser et d’utiliser au mieux les avions, les bombardiers, les bateaux et sous marins. Les unités ont chacune leur points et forts et leurs points faibles, à vous de les connaître pour apprécier quelle tactique appréhender.
Lors de chaque mission, vous pouvez à tout moment accéder à la carte de la bataille, et donner des ordres à vos unités, que cela soit des ordres d'attaque ou de défense.

Vous pouvez très bien appréhender le contrôle du jeu en quelques heures, mais il vous faudra longtemps pour finir les challenges sous marin, bateaux et avions composés de 12 missions, où vous serez confrontés à plus d’une douzaine de vaisseaux ennemis. Les challenges sont très difficiles par rapport aux 9 missions de la campagne, mais tellement prenants car vous allez mettre à l’épreuve tout votre talent de tacticien et de manœuvre. Même si l'action est importante, l'utilisation intelligente des tactiques porte ses fruits dans la victoire.
Des campagnes historiques et le mode Challenge : Un avant goût pour des batailles sur le Live
La campagne solo et les challenges ne sont que la phase d”entraînement pour des batailles épiques sur le Live, dans lesquelles plus d'une centaine d 'unités peuvent prendre part à des champs de bataille inspiré d'événements réels , comme la bataille de la mer de Corail ou bien celle de Midway.

Pour ce qui s’agit du multi, les cartes sont au nombre de 9, et sont reprises directement des batailles du solo. Le jeu nécessite une communication sans failles entre coéquipiers, puisque vous pouvez créer des équipes de 4 joueurs contre 4 joueurs. En effet avant de lancer la partie, chaque joueur va choisir son camp japonais ou américain, et surtout l’unité qu’il préfère contrôler. Une fois la partie Live démarrée, plusieurs objectifs vous sont assignés afin de remporter la manche sur l’équipe adverse.
Il y a une centaine d’ unités, et plusieurs modes de jeu, dont un mode avec une map ou il n'y a que des avions, et une autre avec que des navires. Vous pouvez choisir de jouer un contre un, afin de mieux explorer tout l'aspect tactique du jeu. A noter quand même que les options du Live restent assez minces mais la variété du gameplay et l’intensité stratégique feront vite oublier la pauvreté du nombre de modes de jeu.
Touché ou coulé pour l’aspect Next Gen de la bataille navalle
Le contrôle des 60 unités réelles a été correctement réalisée et respectée. On note immédiatement la mobilité verticale des bombardiers, la vitesse des destroyers sur l'eau, ....Tout a été fait pour optimiser la maniabilité des unités juste avec un seul Pad en main, et franchement le contrôle sur la console n’a rien à envier avec la souris du PC. Personnellement, j’ai trouvé que le contrôle des avions était aussi bon que celui de Blazing Angels, et le succès de Battlestation Midway est basé aussi sur son aptitude à avoir bien maîtrisé tous ses contrôles.

Les explosions et les bruits de moteurs sont très bien reproduits, et les batailles sont rendues plus impressionnantes par ce biais. La musique qui accompagne le jeu est très belle. Mais cette dernière accompagnée des voix des acteurs du jeu, deviennent un peu répétitives.

Visuellement Battlestations Midway est un jeu au look correct. Même si visuellement ce n’est pas très impressionnant, les effets comme ceux de la DCA par exemple sont assez bien réalisés tout de même, mais les explosions des torpilles ou des bombes sur les bases auraient pu être plus soignés pour faire meilleure impression. Les navires sont bien détaillés, et vous pouvez avoir une belle vue des îles du Pacifique de votre cockpit.

Certes côté puissance graphique la « bataille » n’est pas gagnée face à certains jeux Next Gen, mais on note quand même que le ciel est magnifique, les nuages, les effets du soleil et les détails des unités sont impeccables. Vous pouvez voir les pilotes dans les cockpits, et les membres d'équipages à bord des navires sur les tourelles.

Par contre quelques fois les paysages, les océans et les îles sont beaucoup moins bien réalisés. Si ces îles, et ces océans avaient été réalisés à la manière d'un Far Cry, cela aurait eu un résultat plus impressionnant sur l'aspect graphique.
A noter tout de même dans le jeu, de très belles séquences cinématiques durant la campagne solo.

Aucun ralentissement n'est visible même avec 40 avions dans les airs, et plusieurs bateaux sur l’eau.

L’intelligence artificielle fonctionne très bien, et vous n’aurez pas à vous soucier de laisser vos alliés exécuter les ordres que vous leur avez confiés.
Conclusion
Battlestations Midway a su bien s’imposer dans son genre malgré un graphisme un peu délaissé quelques fois, mais la variété des missions et des unités à votre disposition, seront telles que vous vivrez une experience unique à chaque fois. Même si Battlestations: Midway est tout de même assez stratégique, il est facilement accessible et réjouira les fans d’action et de stratégie. Le jeu offrira de très belles parties sur le Live, malgré un lobby un peu faible côté options, et nécessitera une bonne coordination des coéquipiers, et promet de longues heures de session. Pour ceux qui sont fatigués de jouer toujours au même genre de jeu, le titre d’Eidos est un jeu d’un genre nouveau et très bien réalisé.
Note 8/10
On aime
- Un scénario historique
- Un Live pensé pour la coopération
- De nombreuses unités très bien détaillées
- Une immersion totale lors des combats
- Un gameplay bien pensé
On n'aime pas
- Solo très court
- Des Challenges très corsés sans le choix de difficulté
- Un graphisme inégal
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Battlestations : Midway
Packshot de Battlestations : Midway sur Xbox 360
Date de sortie française 09 février 2007
Genre : Simulation
Dev. : Mithis
Edit. : THQ
Battlestations : Midway Retrocompatible Xbox One
PEGI 12
1 joueur hors ligne - Jusqu'à 8 joueurs en ligne