Sea of Solitude (Xbox One)

par Kreuvaitte
Les sujets abordés dans les jeux vidéos sont plus que nombreux et cela tout autant que dans le cinéma. Il en est toutefois qui sont un peu moins fréquents que d’autres et c'est le cas ici : en effet, Electronic Arts a fait le pari de porter son soutien au studio indépendant Jo-Mei Games, composé de moins d’une quinzaine de personnes et implanté à Berlin. Ce dernier a su convaincre le géant de l’industrie à contribuer à la réalisation d’un titre traitant du délicat sujet de société qu’est la solitude. C’est notamment grâce à EA Originals que des projets comme A Way Out ou encore Fe ont pu voir le jour. Voyons ensemble si ce titre disponible depuis le début de l’été mérite de vous lancer dans l’aventure … en solo.
La galerie des monstres
Comme c’est souvent le cas pour les jeux indépendants, le scénario est l’une des pierres angulaires de Sea of Solitude. Imaginez un instant que chaque être humain victime d’une intense solitude ne finisse par se transformer en un monstre. C’est ce qui est arrivé à Kay, le personnage que vous incarnez. Mais ce n’est pas tout. Cette solitude vous amène en voyage dans un monde imaginaire, en évolution constante, dans lequel les apparences sont majoritairement trompeuses. Vous aurez alors à faire connaissance avec d’autres monstres à taille beaucoup plus impressionnante que la vôtre. Votre exploration d’une ville submergée se fera en bateau, à pied ou à la nage. Difficile de ne pas penser à Venise dès les premiers instants de jeu. Cette aventure épique vous permettra notamment de revenir sur des tranches de votre vie, et de comprendre les conséquences de vos actes et de vos paroles. Au vu de l’approche scénaristique, Sea of Solitude ne propose qu’une aventure en mode solo, ce qui colle plutôt au concept du jeu. Il n’existe pas de niveau de difficulté, le principe de l’aventure se basant majoritairement sur la notion d’exploration et de déplacements de plateformes en plateformes.

Sea of solitude

Jamais sans mon bateau
En terme de gameplay, ce dernier se veut relativement simple et accessible à tous. Le réel point fort de ce type de jeu réside principalement dans l’approche artistique, plus que dans la manière d’y jouer. Ne comptez donc pas obtenir d’évolutions de votre personnage car il n’y en aura aucune. Vous finirez l’aventure comme vous l’aurez commencé, c’est à dire avec la possibilité de lancer des fusées, et toujours avec votre étrange sac à dos pour compagnon de route. C’est donc clairement vers le jeu de plateformes que s’oriente Sea of Solitude, alternant les déplacements dans votre petit bateau et des zones de bâtiments que vous allez gravir et explorer afin de pouvoir avancer dans l’histoire. Il y a donc une certaine linéarité dans la progression, ce qui reste normal pour un jeu qui ne se présente pas à la base comme bénéficiant d’un monde ouvert. Aucune difficulté n’a été ressentie durant le test que cela soit en terme de maniabilité ou de cohérence des mouvements du personnage, probablement de par le gameplay simpliste mais efficace déjà mentionné. Preuve en est cet aperçu des dix premières minutes du jeu, capturées sur Xbox One S.


L'empire des sens
Visuellement parlant, le titre est très plaisant, alternant entre phases d’affichages aux couleurs très claires, ou très sombres, selon l’état d’esprit dans lequel votre personnage se trouve. On croirait à une peinture animée au vu de l’aspect lisse de chacun des bâtiments ou autres objets représentés. La musique quant à elle est parfaitement adaptée au contexte de l’aventure, apportant quelques touches de poésie ou, selon, de la tension aux quelques scènes un peu malaisantes que vous aurez à traverser. Si celle-ci vous plait particulièrement, sachez qu’elle est disponible sur toutes les plateformes de streaming. De quoi vous replonger dans l’ambiance avec efficacité pendant un peu plus d’une heure, au travers de 20 pistes. L'usage d'un casque est d'ailleurs fortement recommandé pour le jeu.

Sea of solitude


Concernant les succès, ceux-ci sont au nombre de 22 pour les 1000 points de Gamerscore auxquels nous sommes habitués pour les jeux Xbox One. Ils oscillent entre 15G et 90G, à l’exception de l’un d’entre eux qui débloque 100G. Une bonne partie d’entre eux seront déverrouillés naturellement au fil de votre aventure, alors que d’autres nécessitent des action bien particulières. Et bien entendu, comme tout jeu qui se respecte (ou pas), des collectibles seront à récolter au cours de votre périple. En l'occurrence, il vous faudra trouver des bouteilles abandonnées vous permettant de découvrir des lettres mystérieuses, alors que votre seconde préoccupation consistera à faire déguerpir des mouettes qui pourtant ne vous font aucun mal. Au final, pas vraiment de succès insurmontable, mais peut être la nécessité de rejouer quelques passages pour compléter votre collection ou poursuivre votre chasse aux mouettes.
Conclusion
Alors que nous avions quelques appréhensions au tout début du lancement de Sea of Solitude, nous nous sommes finalement assez rapidement laissés prendre au jeu, nous surprenant à assurer une seconde session de jeu de quasiment trois heures. Comme pour une bonne série, il est parfois nécessaire de laisser un peu de temps avant de savoir si oui ou non la séduction opère. Le traitement vidéoludique de ce mal être tel qu'est la solitude aboutit à une expérience de jeu intéressante dans laquelle on est amené à se questionner sur notre rapports aux autres et sur les conséquences qui peuvent découler de nos actes ou de nos paroles. Proposant une durée de vie assez faible, Sea of Solitude saura tout de même vous satisfaire si vous faites partie de ceux qui aiment marcher hors des sentiers battus.
Note 8/10
On aime
Un sujet original comme trame de fond
Une bande son de toute beauté
Des collectibles pour les fans du genre
1000G atteignables sans difficulté majeure
La bonne idée de pouvoir choisir la taille des sous titres !
On n'aime pas
Une durée de vie un peu courte
Pas d'évolutions du personnage
Un gameplay qui aurait mérité à évoluer au fil du jeu
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Sea of Solitude
Packshot de Sea of Solitude sur Xbox One
Date de sortie française 05 juillet 2019
Genre : Aventure
Dev. : Jo-Mei
Edit. : Electronics Arts
PEGI 12
1 à 2 joueurs hors ligne - Coop hors ligne