Unruly Heroes (Xbox One)

par Kreuvaitte
Certains auraient pu craindre la disparition à petit feu du jeu de plate-formes en 2D avec la place qu’a pris la 3D depuis quelques années maintenant. Toutefois, c’est loin d’être le cas, de nombreux titres se basant toujours sur ce principe sont encore régulièrement développés. Nous pouvons même franchement dire que la concurrence n’est pas des moindres. Tout l’exercice réside donc dans la différenciation de par l’aspect artistique, et par l’atmosphère particulière qu’il est nécessaire d’installer dans un jeu pour se démarquer. Parmi ceux-ci, nous pouvons trouver Unruly Heroes, qui nous propose une aventure épique basée sur un conte chinois. Voyons donc si Magic Design Studios, basé à Montpellier, a su relever ce challenge !
Chaussées aux moines
Ouvertement inspiré de l’ouvrage chinois La Pérégrination vers l'Ouest, roman de Wu Cheng En écrit au XVIème siècle, Unruly Heroes met en scène 4 personnages dans des dédales de niveaux. L’objectif principal est bien entendu de parvenir à bout de cette aventure, mais la mission consiste avant tout à protéger l’un de ces personnages, qui n’est autre qu’un moine. Il fait partie de ceux que vous pouvez incarner, mais c’est lui qui intéresse avant tout les forces obscures de ce conte, car sa chair permettrait d’octroyer 10.000 années de vie à quiconque qui en mangerait. Autant dire que les candidats se bousculent aux portillons, du moindre petit sbire au plus imposant des boss. Ce périple sera par la même occasion pour les 3 autres personnages de racheter leurs fautes passées, dans l’optique qu’elles soient pardonnées par le Ciel. Ceci leur permettrait alors de devenir à leur tour des Bouddhas.


Unruly Heroes propose plusieurs approches de jeu. Il y a tout d’abord un mode histoire, vous permettant de parcourir les différents mondes et niveaux disponibles en faisant preuve de votre habileté, mais vous pouvez également vous faire accompagner par 3 autres joueurs maximums, chacun prenant le contrôle de l’un des personnages. Le mode co-op en ligne n’a pas été développé par le studios, qui précise que cela engendre des difficultés techniques, notamment en terme de gestion de sauvegardes. Il est vrai que s’agissant d’une aventure et non de parties succinctes de type combat ou rush de niveaux, cela peut se comprendre. Une seule sauvegarde associée au compte semble cohérente pour le coup. En complément toutefois, vous pourrez vous affronter en ligne dans un autre mode proposé, qui relève cette fois du face à face. Chaque joueur incarnera le personnage de son choix, et pourra se livrer à un combat sans merci dans l’une des 5 arènes proposées, tout en s'appliquant à récupérer le maximum d'objets. Ce mode est jouable jusqu’à 4 personnes, que ce soit en local ou en ligne, puisqu’aucune notion de sauvegarde n’est ici nécessaire.
Troubles de la personnalité ?
Vous incarnez non pas un personnage, mais quatre, chacun ayant bien entendu ses propres spécificités, que cela soit en terme de combat, voire de déplacement. Vous ferez donc la connaissance de Sun Wukong, un singe immortel, de Kihong le cochon, de Sandmonk, qui peut faire penser à Blanka de Street Fighter, et enfin du moine Sanzang. Comme indiqué, chacun dispose de ses propres armes, donnant lieu à des enchaînements de coups très différents, mais également de caractéristiques plus poussées vous permettant d’affronter des hordes d’ennemis variés, plus ou moins résistants. Pour n’en citer qu’une et vous laisser découvrir par vous-même, Kihong pourra, à proximité d’un totem lui rendant honneur, se transformer en boule volante, vous permettant d’atteindre des endroits inaccessibles pour les autres.



L’une des mécaniques du jeu consiste notamment à changer régulièrement de personnages pour pouvoir progresser dans votre quête, ou pouvoir vous rendre dans des lieux cachés. Une simple pression sur une touche permet de switcher de l’un à l’autre, sans difficulté. Les totems cités précédemment peuvent également être déplacés, ce qui peut élargir les possibilités d’interaction. Lorsque l’un de vos personnages voit sa barre de vie vidée, c’est que vous n’aurez tout d’abord pas eu le réflexe d’en solliciter un autre. Quoi qu’il en soit, vous pourrez le ramener à la vie en crevant la bulle qui contient son âme, d’un simple coup, et il rejoindra votre vivier de personnages jouables.
Quand y en a plus, y en a encore !
Le volet graphique du titre est quant à lui un vrai régal. On prend plaisir à parcourir les niveaux aux décors riches en couleurs et de toute beauté. La fluidité globale des déplacements, qu’ils concernent nos héros, les ennemis ou les impressionnants boss que vous pourrez rencontrer ne pourront que régaler vos pupilles. Aucun ralentissement n’a été constaté, quels que soient les animations affichées à l’écran. Concernant le volet sonore, celui-ci est plaisant mais sans que cela ne soit transcendant. Globalement très discrète, il faudra parfois tendre l'oreille pour entendre les musiques de fond.

Au sujet des succès, ils ne sont pas forcément nombreux, mais cumulent bien les classiques 1000G d’un jeu Xbox One. 325G sont représentés par 3 succès. Pour le reste, certains sont bien entendus débloqués au fil de l’histoire tel que des combats de boss, mais d’autres nécessitent un investissement de votre part. Le plus difficile risque bien d’être celui qui consiste à obtenir le rang émeraude sur tous les niveaux, pour quelques 60G.


Concernant la durée de vie, Unruly Heroes n’est pas avare, loin de là. Une fois la trame principale terminée, ce qui vous aura déjà demandé pas mal de temps, vous pourrez vous amuser à parcourir à nouveau les 29 niveaux, répartis dans 4 mondes, afin de vous assurer de bien avoir récolté les 100 pièces réparties dans chacun d’entre eux. Bien entendu, certaines seront plus difficilement accessibles, faisant alors appel à vos skills. En parallèle, chaque niveau dispose également d’un parchemin caché, ce qui complètera encore vos recherches. Et comme si cela ne suffisait pas, vous pouvez aussi courir après les médailles attribuées en fin de niveau, avec, selon vos performances, du bronze, de l’argent, de l’or ou encore pour les meilleurs, de l’émeraude. Autant vous dire que tout cela rajoute plusieurs heures de jeu, et si vous avez bien avancé sur la première partie, vous en aurez cumulé davantage au cours de l’aventure.
Conclusion
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le pari est réussi, et avec brio! Unruly Heroes dispose d’une réelle singularité, et ce sur plusieurs aspects. Le fait de pouvoir switcher entre 4 personnages à tout moment est une approche intéressante et aisée, permettant de vivre des expériences de joueurs variées. Le mode co-op local aboutit également à une approche intéressante, puisque vous ne pourrez vous en sortir tout seul, les skills de vos coéquipiers étant toutes aussi importantes que les vôtres. L’ambiance globale du jeu permet donc de passer de réels bons moments, tout en assurant une durée de vie plus que conséquente, de par les nombreux challenges à relever une fois la trame principale achevée.
Note 8/10
On aime
- Des graphismes de toute beauté
- 4 personnages jouables pour le prix d'un
- Une durée de vie plus que conséquente
- Des challenges de taille pour les chasseurs de succès
On n'aime pas
- Une bande sonore un peu trop discrète
- Un mode Pvp assez limité et un peu accessoire
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Unruly Heroes
Packshot de Unruly Heroes sur Xbox One
Date de sortie française 23 janvier 2019
Genre : Action / Aventure
Dev. : Magic Design Studios
Edit. : Magic Design Studios
Unruly Heroes Compatible HDR sur Xbox One S
PEGI 7
1 à 4 joueurs hors ligne - Jusqu'à 4 joueurs en ligne - Coop hors ligne et en ligne