Steel Rats (Xbox One)

par Lud0
Tate Multimedia est un studio indépendant dont le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Mais en revenant quelques années en arrière, en 2013 pour être précis, les joueurs PC ont découvert Urban Trials, un titre très très proche de la licence Trial de RedLynx et Ubisoft qui elle, était disponible sur toutes les plateformes.

Après une sortie de Steel Rats en novembre 2018 sur PC et PS4, le titre débarque enfin sur nos consoles.
2 roues forever
Profondément plongé dans le monde du 2 roues, Tate Multimedia change de style avec Steel Rats. Vous êtes membre des Steel Rats, un gang de motards qui fera tout pour protéger sa ville Coastal City, de l’invasion d’une armée de robots venue d’ailleurs et nommée les Ferrailleurs. Ils sont dirigés par une intelligence artificielle qui n’a qu’un but : prendre le contrôle de votre ville avant de s’étendre au reste du monde.

Pour mener à bien votre mission, vous pourrez alterner entre quatre motards, Toshi, James, Randall et Lisa, qui possèdent chacun ses propres spécificités. Mais ils ne seront pas tous disponibles dès le lancement de votre première partie. Cependant, tous ont une même arme : leur moto. Ils seront accessibles au fur et à mesure de votre progression dans le jeu.

Mais Steel Rats n’est pas un Trial like contrairement à leur précédent opus. Si le héros possède toujours des roues, la gestion de son déplacement se fera en 2.5D. On y trouve un mélange de plateformer avec du scrolling horizontal tantôt alterné tantôt mélangé. Et pour vous défendre, voir même attaquer, vos montures sont toutes équipées d’armes, à commencer par une roue avant qui se transforme en scie circulaire. L’autre possibilité pour attaquer ou se défendre consiste à effectuer une attaque en rotation autour de la roue avant.

Parmi les armes spécialisées, vous aurez accès à un lance-flamme ou bien encore des super sauts. Au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, vous pourrez les améliorer. Pour cela, éliminer un maximum d’ennemis vous aidera. En contrepartie, vous récupérerez majoritairement des pièces de métal de leur défunt corps bien que d’autres se retrouvent sur votre chemin par le plus grand des hasards.

Certains avantages sont passifs tandis que d’autres promettent monts et merveilles alors qu’en définitive, rien ne vaut les basiques pour foncer dans le tas.

Mais avec les roulettes
L’exploration reste ici le maître mot puisque divers objets et bonus se trouvent cachés et certaines portions de niveaux sont même dédiées à la verticalité associée à de la profondeur.

À cette ambiance rétro futuriste s’oppose une conception des niveaux parfois crissante. L’arrivée d’ennemis ou un piège posé juste avant un saut aura un effet stressant et vous laissera choir dans un trou une fois sur deux. On peut bien évidemment passer par la case grand nettoyage de printemps, mais on se retrouve alors à simplement farmer du métal pour obtenir des améliorations d’armes ou d’équipements dont de nombreux se retrouvent plus handicapant pour la fluidité du gameplay qu’autre chose, à commencer par les armes à feu.

Mets de l'huile le petit homme
Le titre propose un certain nombre de niveaux aux décors variés, mais finalement très répétitifs dans leur agencement et la réalisation des actions.

En contrepartie, on se retrouve avec un jeu fluide empruntant un univers pseudo post apocalyptique, mais pas trop, surmontée d’une bande-son qui sait accompagner le joueur lorsque l’angoisse monte. Le cas échéant, seuls les bruits de votre monture et des tirs se font entendre, quand ce n’est pas celui des ennemis qui explosent.


D’une manière générale, les contrôles en 2.5D sont simples à maîtriser, mais associés aux tirs ou aux autres actions de combat, cela devient vite un cafouillage sans nom.

Quant aux succès, si l’aventure dure six heures environ, il faudra y passer un peu plus de temps pour les compléter, mais rien d’irréalisable.

Conclusion
Très inspiré par leur précédent titre moto, le studio a souhaité le compléter avec de la 2.5D et du tir. Si l'idée de départ peut sembler intéressante, le résultat, bien que la réalisation soit bonne, n'est pas forcément celui escompté. Le jeu propose une aventure d'environ six heures, mais nombre de joueurs s'arrêteront avant, faute de précision dans la maniabilité et aux obstacles mal placés.
Note 5/10
On aime
L'univers
Le concept
On n'aime pas
La conception des niveaux
Le besoin de 4 mains pour tirer
Des ennemis redondants
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Steel Rats
Packshot de Steel Rats sur Xbox One
Date de sortie française 17 mai 2019
Genre : Action / Aventure
Dev. : Tate interactive
Edit. : Tate interactive
PEGI 12
1 joueur hors ligne