Riddled Corpses EX (Xbox One)

par Joki style
Riddled Corpses EX est la version remasterisée de la version PC (Riddled Corpses) sortie en juin 2015. Le développeur et éditeur français de COWCAT, Fabrice Breton, à qui l’on doit Demetrios est responsable du portage du soft de Diabolical Mind sur consoles. Ce jeu typé Twin Stick Shooter se voit donc proposer une nouvelle version intégrant de nombreuses améliorations par rapport à sa première édition sur PC. Voici donc une petite mise au point pour le test de cette nouvelle monture.
SÉRIE Z & 90’s
Ne cherchez pas ici de scénario digne d’un film d’anthologie, le jeu assume complètement son esprit barré à souhait dans la lignée des séries Z des années 90. Pour preuve, l’esthétique du titre en gros pixels qui tâchent nous ramène à l’époque des jeux d’arcade 8/16 bits avec son style nerveux et son action frénétique chère aux Twin Stick Shooter. Pour le fun, vous pouvez d’ailleurs choisir parmi plusieurs filtres visuels différents dans les paramètres, histoire de personnaliser tout ça.
Votre mission, si vous l'acceptez, consiste à anéantir l’apocalypse de zombies mutants qui menace de détruire la planète ! Parmi 6 personnages jouables, vous ne pourrez incarner que Jon le policier au début de vos parties. Il faudra bien sûr récolter suffisamment d’argent virtuel pour débloquer l’intégralité du casting composé essentiellement de personnages féminins. Chaque protagoniste aura des statistiques et des capacités variables, exceptées Jon qui n’en possède aucune en particulier ce qui en fait le personnage le plus difficile à jouer.

Le jeu a une courbe de difficulté assez élevée, notamment sur le dernier tiers du mode histoire qui comprend en tout 6 chapitres. Au passage, la première version du jeu était exempte de ce mode et nous avons donc la chance d’avoir des cinématiques, mais aussi et surtout une approche plus clémente comparer au mode arcade disponible également sur la version remastérisée. En effet, le mode story permet en cas de game over de sélectionner un des chapitres que l’on a déjà réussi. Ce procédé ménagera vos nerfs si vous n’êtes pas un pro des réflexes, sans quoi finir le jeu ne sera pas donné à tout le monde ! Le mode arcade conserve la même difficulté, mais ici, le game over vous contraindra à recommencer le jeu depuis le début. Terminer ce mode fait d’ailleurs l’objet d’un succès qui est à mon sens le plus difficile à obtenir. En plus de ces deux modes vient s’ajouter le traditionnel mode survie qui vous permettra de tester votre endurance (du moins celui de vos poignets et de vos pouces) et vos réflexes face à des vagues d’ennemis toujours plus nombreux au sein d’une arène fermée. Des boss apparaissent aléatoirement au début de chaque vague, reconnaissables par leur aspect difforme, leur robustesse et leur taille (normal ce sont des mutants après tout).


Voilà donc pour le contenu qui n’est certes pas drastique, mais qui vous demandera de recommencer encore et encore de nouvelles parties pour engranger toujours plus d’argent virtuel afin de débloquer tous les personnages jouables. En plus de cela, vous pourrez les améliorer en montant leur niveau contre toujours plus de cash à chaque nouveau palier.
Enfin, deux items bonus pourront être également débloqués et nivelés en fonction là encore de vos gains : le MK1000 et la tourelle. Ces bonus ne sont pas utilisables à l’infini et devront donc être déclenchés avec parcimonie. Ils viennent s’ajouter à l’horloge qui arrête le temps en figeant les ennemis et à la dynamite qui détruira tous les zombies de bas niveau à l’écran.
GAMEPLAY
La vidéo qui suit vous présente les 3 modes disponibles du jeu : Story, Arcade et Survie.


UNE VERSION EX POUR QUELLES AMÉLIORATIONS ?
Cette nouvelle version propose de nombreuses améliorations aussi minimes soient-elles, elles ont le mérite de rendre le confort de jeu optimal sur console. On ne peut donc que saluer ce portage dont la plus significative évolution porte sur la fréquence à 60 images/seconde. Le mode histoire (décrit dans la première partie) permet de rendre le soft plus accessible, agrémenté de petites cinématiques en pixels. L’interface a également été revue pour plus de clarté, on peut ainsi voir les statistiques des personnages à incarner. À noter aussi la présence d’une barre de vie au-dessus des ennemis et pour les boss qui permet de voir les dégâts qu’ils ont reçus. Enfin, le titre se dote d’une bande-son supplémentaire que l’on peut sélectionner dans les paramètres. La musique qui accompagnera vos parties sera la même tout du long, ce n’est donc pas un luxe que de pouvoir alterner entre les deux compositions. Et puis si le genre chip-tune n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez très bien la diminuer ou supprimer dans les paramètres. Pour rappel, la musique chip-tune est un style électronique inspiré du son des anciennes consoles de jeu 8 bits. C’est donc tout l’esprit du jeu qui transpire au travers de la bande-son.


Pour les accrocs au scoring, le titre est un parfait défouloir qui, comme beaucoup de Twin Stick Shooter, est très addictif. Un classement en ligne vous permettra de voir vos résultats sur les différents modes proposés. Il n’en reste pas moins que le jeu est assez difficile, notamment les modes d’origines : Arcade et Survie. On se retrouve très vite submergé par de nombreux ennemis à l’écran, d’autant plus quand un boss vient se joindre à la fête en tirant dans tous les sens. La visibilité n’est donc pas toujours adaptée, surtout avec un choix graphique en pixel art. Un système de combo permet d'ailleurs d'être invincible pendant un court laps de temps une fois la jauge de combo remplie.

Enfin, le jeu pourra s'apprécier à deux puisqu'il profite de la coopération en local pour tous les modes. Le titre compte peu de succès, 17 au total pour 1000G. Une bonne moitié s'obtiendra sans trop d’effort. D’autres demanderont de farmer un peu le jeu et le véritable challenge sera de terminer le mode arcade.
Conclusion
Riddled Corpses EX est un bel hommage aux classiques du jeu de tir arcade. Son côté série Z avec ses zombies et autres mutants ne plaira sûrement pas à tout le monde, d’autant plus que ses graphismes en pixels en font un véritable jeu rétro’ tout droit sorti d’une autre époque. La difficulté du soft n’arrange pas les choses, mais son gameplay parfaitement calibré permet de se prendre au jeu pour peu que vous appréciiez les Twin Stick Shooter.
Note 6/10
On aime
- Un portage supérieur à la version PC d'origine
- Addictif
- Le mode Histoire qui rend le jeu moins hermétique
- Le mode coop' en local
On n'aime pas
- Courbe de difficulté élevée
- Trop court
- Système de combos peu exploité
- La bande son pas assez variée ne propose que 2 pistes
- La visibilité est parfois très confuse
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Riddled Corpses EX
Packshot de Riddled Corpses EX sur Xbox One
Date de sortie française 06 juin 2018
Genre : Action
Dev. : Diabolical Mind
Edit. : Cowcat
PEGI 12
1 à 2 joueurs hors ligne - Coop hors ligne