Frost (Xbox One)

par Joki style
Frost est un jeu de cartes stratégique loin des concepts actuels qui font recette comme Heartstone, Gwent ou encore The Elder Scrolls : Legends. Plus proche de l’univers des jeux de société, Frost vous proposera de gérer et composer votre deck en solo afin de réaliser les objectifs demandés. Quoi de mieux que d’aller affronter le froid piquant du Frost pour vous donner notre avis sur ce jeu de cartes virtuel original, mettez votre parka et vos moufles pour ce voyage intemporel.
Souffler n’est pas jouer
Le but du jeu est simple, vous devez trouver le refuge au bout de votre voyage afin d’échapper au Frost, une tempête glaciale qui vous poursuit. Pour ce faire, vous avancez d’abri en abri en gérant les ressources requises pour voyager et tenir le Frost à distance. Si ce dernier vous rattrape, la partie est terminée. En haut à gauche de l’écran, un compteur affiche le nombre de tours qui vous sépare de la tempête ; vous commencez la partie avec 8 tours d’avance. Le Frost n’est pas la seule menace qui pèse sur vous, il faudra faire face aux loups et dans une moindre mesure à la fatigue.
Le titre propose également des scénarios différents afin de varier les contraintes de chaque partie. L’objectif final sera le même malgré tout, arriver à bon port, au refuge qui vous préservera vous et votre tribu de la tempête glaciale.

Au début de la partie, vous commencez avec un deck composé de cartes ressources (fruits, bois et survivants) pour avancer vers le prochain abri. Chaque voyage vous coûtera des ressources qu’il faudra sortir de votre main. Cette dernière étant composée de 5 cartes piochées de votre deck, vous ne pourrez pas forcément remplir l’objectif en un seul tour. En passant au prochain tour, la tempête se rapprochera davantage de vous, mais vous aurez en contrepartie une nouvelle main. Il est également possible d’envoyer des survivants de votre main en expédition afin qu’ils récupèrent des ressources, sachant qu’ils peuvent aussi trouver la mort, auquel cas vous aurez sacrifié cette carte pour rien. Une fois les ressources nécessaires réunies, vous pourrez voyager vers le prochain abri et ainsi distancer la tempête.

Votre expédition sera agrémentée d'événements qui pourront vous avantager ou au contraire vous pénaliser. Ils sont bien entendu matérialisés par une carte située juste au-dessus du tribut des ressources à fournir. Par exemple, un loup pourra se mettre au travers de votre route et vous devrez jouer une carte arme (la lance) si vous en possédez une afin de pouvoir poursuivre votre voyage sans subir de dégâts. Votre personnage possède évidemment un nombre de points de vie limité qu’il faudra maintenir dans le positif sous peine d’un game over. À l’écran, vous pouvez voir votre stock de ressources qui correspond au contenu de votre deck. Cependant, des cartes de fatigue viendront polluer votre main au fur et à mesure de votre voyage, vous faisant perdre de précieux emplacements dans votre pioche. Il faudra donc vous reposer pour éliminer ces cartes, sachant que le Frost se rapprochera d’un tour à chaque fois.
Enfin, le jeu s’agrémente également de cartes idées qui apparaîtront au début de chaque tour. Elles vous permettront d’obtenir de nouvelles cartes de ressources, d’armes ou d’objet divers qui auront des fonctions bien spécifiques. Il faudra bien sûr sacrifier des cartes bien précises afin de les obtenir, mais elles vous permettront en contrepartie de trouver des alternatives si votre main vous fait défaut.

Frost propose donc une véritable stratégie avec des éléments aléatoires qu’il faudra gérer au mieux en fonction de votre jeu. Globalement assez simple, le déroulement de la partie contient malgré tout quelques subtilités qui pimenteront votre voyage.
Cartes en main : gameplay


Bonne ou mauvaise pioche ?
Ce genre de jeu ne demande pas de grandes prouesses techniques et on ne cherchera pas ici de quoi nous ébahir devant des animations extravagantes. Reste que les illustrations sont d’une simplicité qui n’a d’égale que son originalité. Visuellement épuré avec une prédominance de blanc en référence à la neige, l’écran contient toutes les informations nécessaires à la partie sans jamais être illisible ou surchargé. Les cartes sont illustrées avec goût et plairont à la plupart des personnes pour peu que vous ayez une fibre artistique.
A noter qu’il est possible de basculer en mode nuit avec un fond noir qui se substituera au blanc. Idéal pour les personnes sensibles au scintillement blanc à l’écran.


Les sonorités qui composent les parties sont assez discrètes et reflètent assez bien l’impression de solitude dans l’immensité du grand froid de notre voyage. L’ambiance est plutôt zen, reposante et donc idéale pour se creuser les méninges au cours de la partie. Le bruit des cartes est très bien retranscrit et s’accompagne de quelques sonorités éparses comme le bruit des pas dans la neige lorsque vous progressez vers un abri. C’est donc un équilibre bien dosé de l’ambiance sonore qui s’accorde avec justesse avec le genre du jeu.

Si on regarde du côté des succès, le 100% demandera pas mal de persévérance, car il faudra dans un premier temps débloquer les divers scénarios pour ensuite les terminer. Certains sont liés à la réussite d’une partie dans les différents modes de difficulté, quand d’autres sont attribués à des conditions bien précises comme par exemple gagner une partie avec un seul point de vie restant.
Malgré l’aspect stratégique du jeu, le facteur aléatoire peut parfois être frustrant lorsque l’on cherche à obtenir désespérément une carte qui ne tombe pas. Il faudra donc pas mal de parties avant de terminer tous les scénarios possibles du jeu.
Conclusion
Frost constitue un bon jeu de cartes virtuel avec une composante stratégique timide malgré tout. Le facteur aléatoire des cartes qui tombent en jeu pourra être frustrant par moment, mais cet ingrédient est un mal nécessaire pour ce genre de soft. Ainsi chaque partie sera différente malgré une redondance générale du jeu.
Les adeptes du genre trouveront ici un titre original qui se différencie des standards, notamment grâce à son côté jeu de société virtuel.
Note 6/10
On aime
- L’originalité du jeu
- Concept bien pensé
- Des scénarios qui permettent des objectifs alternatifs
- Esthétique artistique des cartes
On n'aime pas
- Parfois injuste dans l’attribution des cartes
- Répétitif
- Ça manque d’animations
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Frost
Packshot de Frost sur Xbox One
Date de sortie française 20 juillet 2018
Genre : Action / Aventure
Edit. : Digerati
PEGI 7
1 joueur hors ligne