Crash Team Racing Nitro Fueled (Xbox One)

par Joki style
Le célèbre marsupial de Naughty Dog a encore de beaux jours devant lui. Après le remake réussi compilant les trois premiers épisodes, Activision nous propose celui des courses endiablées de Crash Team Racing (CTR), 20 ans après sa sortie sur Playstation. Concurrent sérieux de Mario Kart à l’époque, CTR rebaptisé CTR Nitro Fueled fait donc peau neuve sur Nintendo Switch, PS4 et Xbox One. Ce remaster fait-il honneur à ses origines ? Beenox Studio, aux commandes du projet a t-il su implanter de nouvelles choses pour accrocher les nouveaux joueurs sans pour autant nous servir du réchauffé ?
Crash Test
Précurseur du genre, Mario Kart a su créer de nombreux émules en imposant son succès commercial. Malgré des inspirations parfois douteuses, de nombreux jeux se sont cassés les dents en voulant surfer sur cette vague. Mais un titre a su se démarquer à l’époque : Crash Team Racing.
Ce dernier proposait une véritable alternative à Mario les bons tuyaux et sa troupe malgré une inspiration clairement assumée, mais totalement maîtrisée.

Crash Bandicoot et compagnie revient donc sur le devant de la scène avec tout le contenu original qui a fait son succès et bien plus encore… En effet, la version actuelle remasterisée offre de nouveaux circuits, de nouveaux personnages à débloquer, de nouveaux véhicules et la possibilité de customiser pilotes et bolides grâce à de nombreux skins. L’histoire du mode aventure reste inchangée, Nitros Oxide débarque sur Terre pour s’en emparer et la réduire en un gigantesque terrain vague. Votre seul salut consiste à battre l’extra-terrestre lors du tournoi de courses de karting pour préserver la planète. Vous conviendrez que le scénario n’est pas très recherché, mais qu’importe, le principal intérêt n’est pas ici…

Rassurez-vous, le titre est toujours aussi fun que par le passé, sinon plus. En effet, il faut désormais compter sur l’ajout d’un mode en ligne qui apporte une plus valu indéniable au jeu, que ce soit au niveau de la durée de vie et de la convivialité. Un mode arcade local permet de s’essayer aux joies du multijoueur en écran partagé et propose des courses, des tournois, des combats en arène, des contre-la-montre. Bref, le contenu est vraiment gonflé à bloc pour cette nouvelle édition avec une trentaine de circuits au total (28 pour le moment) et 25 personnages. Mais c’est sans compter sur les mises à jour régulières qui vont étoffer le contenu en proposant à partir du 3 juillet (date de la première maj.) de nouveaux contenus saisonniers online avec le déploiement des coupes en ligne. Le lancement des Grand Prix n’est donc pas du luxe puisque cette configuration en ligne était jusque là absente. Seul un système de votes permet de choisir la prochaine course parmi 3 proposées au hasard. Un système de réputation sera également ajouté avec cette mise à jour, le championship leaderboard. Ce dernier permet de gagner des points en fonction de la performance en multijoueur en ligne durant toute la durée de l’évènement saisonnier afin d’obtenir des récompenses exclusives.

Jeu de caisses et coups fourrés
Doté d’un gameplay aux petits oignons, le titre requière malgré tout quelques tours de chauffe pour une prise en main optimale. Notamment concernant les glissades turbo qui sont le cœur du gameplay et la clé pour assurer la première place à l’arrivée. Deux configurations de commandes sont proposées : classiques (basées sur le jeu original) et alternatives. On regrette qu’il ne soit pas possible de composer soit même sa propre configuration des commandes en attribuant les touches à notre bon vouloir.


Les différents items proposés pour exploser les adversaires ne changent pas par rapport à la première version. On retrouve donc les fameuses caisses de TNT, les fioles d’acide, les missiles, la boule électrique et les boulets de canon pour les objets offensifs. Du côté des bonus défensifs, le turbo, le masque d’invincibilité et le bouclier viennent compléter une panoplie déjà approuvée par le passée. On ne change pas une recette qui fonctionne et les fruits collectés pendant la course permettront de gagner en vitesse et d’améliorer les items obtenus (une fois 10 fruits acquis).



20 ans ça se fête !
L’occasion était trop belle pour nous concocter un remaster et le résultat est vraiment fidèle à l’esprit du jeu original. Graphiquement, cette nouvelle édition est très colorée et plus que correcte. Le soucis du détail est respecté à la lettre par Beenox à qui l’on doit la série des Skylanders. Les textures s’affichent en 4K sur Xbox One X et en 1080p sur Xbox One S. L’animation des personnages est également fort appréciable, donnant ainsi une véritable personnalité à chaque pilote qui compose le casting du jeu. On retrouve alors trois types de personnages alliant une conduite pour débutant, confirmé ou expert et qui ont tous leurs avantages et leurs inconvénients en fonction des circuits. Les tracés sont reconnaissables malgré un lifting qui les dépoussière complètement. Cela est d’autant plus appréciable pour les nostalgiques qui ont connus l’époque de la PS1. Enfin, le level design des circuits est efficace et donne lieu à un véritable apprentissage pour maîtriser au mieux les différents tracés. Les environnements variés permettent une réelle diversité dans l’enchaînement des courses et évitent ainsi de se lasser trop vite du jeu. C’est d’ailleurs sans compter sur les nouveaux circuits qui viennent se greffer naturellement à la proposition d’origine pour nous offrir au final un contenu très satisfaisant.

Accessible et facile à prendre en main, le gameplay n’en reste pas moins subtil et demandera quelques séances de jeu avant d’être maîtrisé à la perfection. Le jeu privilégie davantage la maîtrise et la connaissance des circuits que la chance des bonus obtenus dans les caisses surprises. Les modes Aventure et Arcade permettent de choisir parmi trois niveaux de difficulté (facile, normal et difficile). Cependant l’IA du jeu commence déjà à être coriace au niveau normal et la sensation de vitesse est belle est bien présente quelque soit le niveau de difficulté choisi. Cette fluidité est d’ailleurs bluffante pour un jeu qui tourne en 30fps (quelque soit le support). Enfin, les musiques du jeu sont fidèles à l’ambiance de la licence Crash Bandicoot. On retrouve alors la plupart des mélodies qui ont contribué au succès de CTR et toujours dans cette esprit convivial et cartoon, les nouveaux circuits ont eux aussi droit à une ambiance sonore des plus appréciable. Le seul bémol vient des temps de chargement qui sont un peu trop longs à notre goût ou alors est-ce l’impatience d’en découdre lors du prochain run ?!

Un petit coup d’œil dans le rétroviseur pour les accrocs aux succès qui seront pour la plupart accessibles en une bonne dizaine d’heures de jeu. Les défis de contre-la-montre seront par contre beaucoup plus ardus et demanderont une parfaite maîtrise des glissades turbo et une bonne connaissance des tracés pour débloquer les deux succès les plus difficiles du jeu. Tout comme terminer le mode Aventure en Difficile qui requière de la persévérance en prime.

Conclusion
Malgré une inspiration assumée de Mario Kart, Crash Team Racing Nitro Fueled se distingue de tous ses concurrents grâce à un univers très fidèle à la licence, mais aussi par les subtilités de gameplay qui lui sont propres. Tout cela rend ce titre unique, fun, généreux et très accrocheur, surtout si vous êtes nostalgique du premier opus sorti il y a 20 ans ! Sans rien inventer, CTR Nitro Fueled reprend avec brio une recette qui fonctionne. Le studio Beenox a mis les petits plats dans les grands pour célébrer l'anniversaire de Crash Bandicoot comme il se doit, un must have pour les amoureux du genre !
Note 9/10
On aime
Direction artistique
Gameplay subtil et accessible
Contenu généreux et renouvelé
Contenu saisonnier online gratuit à venir
Bande son
Apport indéniable du mode en ligne
On n'aime pas
Temps de chargement
Les remaster ça ne nous rajeuni pas !
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Crash Team Racing Nitro Fueled
Packshot de Crash Team Racing Nitro Fueled sur Xbox One
Date de sortie française 21 juin 2019
Genre : Course
Dev. : Beenox Studio
Edit. : Activision
Crash Team Racing Nitro Fueled Compatible HDR sur Xbox One S
PEGI 12
1 à 4 joueurs hors ligne - Coop hors ligne