Apex Legends (Xbox One)

par The Xam World
Dernier né de la famille des Battle Royale, APEX LEGENDS est arrivé sans crier gare. Développé par Respawn Entertainment filiale de Electronic Arts, à qui l'on doit la série Titanfall. Le studio a la lourde tâche d'offrir à EA sa part du gâteau dans le genre BR qui semble être l'Alpha et l’Oméga du gamer
d'aujourd'hui. Ici point de Titans, seule reste la chute...
Apex Legends, le digne héritier
Arrivé à la surprise générale il y a tout juste une semaine, le jeu est livré free to play à l'instar de Fortnite le mastodonte du genre. Un placement qui a permis à Apex de se faire très vite une place au soleil.
Le titre reprend les grandes lignes de ses concurrents, largage aérien, zone qui se rétrécit au fur et à mesure que le temps passe, looting du Battle Royale dans les grandes lignes.

Pour l'occasion Respawn a laissé les Titans en orbite et ce sont les pieds solidement ancrés sur le plancher des vaches ou plutôt des Léviathans que vous affronterez des hordes d'opposants assoiffés de votre sang. Le tout bien entendu grâce à votre stuff. Le jeu respecte scrupuleusement l'univers établit par la série, de l'arsenal au bestiaire en passant par l'architecture futuriste. Tout y est. Le canyon des rois est un véritable hommage à la licence Titanfall et le jeu lui doit bien ça étant donné qu'il en est le fossoyeur. En effet, il se murmure que Respawn aurait abandonné l'idée de donner une suite à Titanfall 2 au profit du développement de ce battle royale.


Avec son gameplay nerveux hérité de ses prédécesseurs, Apex propose le Battle Royale le plus sauvage du marché. Ça va très vite et ça frappe très fort. Joueurs de Fortnite ou PUBG, ce qui risque de vous surprendre lors de vos premières parties, c'est le rythme effréné des fusillades. Si vous n'avez pas dans votre escouade une légende avec une compétence d'escape votre partie a de grandes chances de s'interrompre prématurément. La disparition des wall run/jump qui faisait le charme de Titanfall est en revanche largement regrettable.

Vous retrouverez une myriade d'accessoires afin de perfectionner votre armement
et les contrôles ont été épurés au maximum de façon à ne pas perdre trop de temps dans une interface d'équipement un peu confuse.


L'essentiel c'est l'équipe. Eternelle rengaine des sports collectifs, cet adage prend tout son sens dans Apex. Là où les gars de chez Respawn ont innové c'est bien sur le teamplay. Rarement un battle royale aura autant réclamé de synergie pour vaincre.
Evidemment si votre partenaire venait à tomber vous pourriez le relever c'est l’ABC du genre battle royale, mais avec Apex vous allez plus loin, vous pouvez récupérer la bannière de votre coéquipier décédé (durant les 90 secondes consécutives le décès) et utiliser l'une des nombreuses balise de réanimation pour le ramener à vos côtés. Vous l'aurez compris, plus que jamais l'union fait la force et un mauvais début de partie ne se solde plus nécessairement par un ragequit.
De Fortnite à Overwatch, un contenu qui interroge
Élément central du gameplay du jeu, le système de classe apporte une variété nouvelle pour un Battle Royale de cette envergure, de ce point de vue Apex pourrait être vu comme le fils illégitime de Overwatch et Fortnite. Le jeu propose 8 personnages jouables, qui ont chacun un ultime, une compétence tactique et une faculté passive. Ils sont partagés en 4 catégories : offensif, défensif, reconnaissance et soutien. Libre à vous de choisir la configuration qui vous siéra, mais certains combos sont d'une efficacité diabolique (quelqu'un a parlé du lance-fumigène de Bangalore et du prédateur de Bloodhound ?).


Pour vous faire une idée, voici une petite présentation du roaster :

-Bloodhound : Traqueuse de haut rang, elle peut suivre des pistes via son passif et lancer des scans offrant un avantage non négligeable en combat
-Gibraltar : Le colosse dans toute sa splendeur, il pose un dôme défensif et peut envoyer un bombardement
-Lifeline : Parce qu'il en faut toujours une, voici notre soigneuse officielle à l'aide de son assistant robotique elle vous soignera et appellera des largages stratégiques en renfort.
-Pathfinder : Le plus proche de l'univers de Titanfall, ce dernier permet à l'aide de ses grappins et tyroliennes de se mouvoir de façon moins linéaire.
-Wraith : Maîtresse des déplacements, elle peut devenir invisible et poser des failles dimensionnelles permettant de prendre vos opposant à revers.
-Bangalore : Guerrière invétérée, redoutable et rapide, elle peut user de fumigène pour couvrir son escouade et assommer les ennemis de son tonnerre grondant.
-Caustic : Perso redoutable s’il en est un, il peut recouvrir de gaz le champ de bataille pour le faire sien.
-Mirage : Expert en leurre et autres tours de passe-passe, Mirage vous permettra de gagner du temps et de prendre l'initiative au combat en dupant vos adversaires.

Caustic et Mirage ne sont pas accessibles dès le début, vous devrez passer un certain nombre de niveaux pour pouvoir les faire vôtre.
Seulement 8 personnages jouables, une unique carte dense et dénuée de no man's land, mais de petite taille et surtout un seul mode de jeu en escouade de trois. C’est bien sur son contenu day one qu'Apex a suscité des interrogations, seulement au moment de la rédaction de ce test nous en savons déjà davantage. Nous apprenons via différents leaks et communiqués l’arrivée prochaine de modes duo et solo en plus d’un BattlePass à venir, semblable à celui de Fortnite.

Le jeu dispose déjà (on ne perd pas de temps pour cela par contre) d’une boutique permettant d’obtenir divers éléments cosmétiques. Pour ce faire, vous pouvez disposer de 3 monnaies différentes : les matières premières qui se débloquent gratuitement dans les coffres, les jetons légendaires débloqués en passant les niveaux et enfin les pièces Apex qui s’achètent en boutique par le biais d’argent réel.
Une direction artistique remarquable au service d'une technique honorable
Loin d'être révolutionnaire, Apex impressionne par sa technique et sa fluidité sur le terrain escarpé des Battle Royale. De plus, le soft se laisse parcourir avec délectation tant sa direction artistique aux petits oignons fait le job.
Lors des gunfights le jeu tient bien le choc et les compétences fumigènes et bombardement nourrissent une atmosphère des plus délétères sans altérer la fluidité de l'action.
Reprenant les bases de Titanfall 2, le jeu ne perd rien dans le gigantisme du BR.

Petit point technique oblige, parole à Digital Foundry qui nous informe après ses divers tests que le jeu est technologiquement incapable d'afficher une 4k native. La résolution affiché sur Xbox One X oscillerait entre 1080p et 1440p tandis que les Xbox One S et Fat peinent à afficher une 720p régulière tombant parfois à 648p.


Mentions spéciales pour la bande son et la voix off qui participent grandement à l’ambiance du titre. Si quelques joueurs ont connu de fâcheuses déconvenues du type déconnexions intempestives, le jeu reste fluide et stable pour un lancement de cet acabit.

Les 12 succès à se partager les 1000G proposés pour ce jeu sont accessibles. Ils sont tous réalisables moyennant un certain nombre d'heures de jeu, pour le plus revêche il s'agit d'atteindre le niveau 50.
Conclusion
Véritable hit du moment avec ses plus de 25 millions de joueurs et ses streams à succès, la bulle Apex impressionne autant qu'elle interroge. Force est de constater que le jeu tourne à merveille, jouissant d'un concept battle royale éprouvé enrichi par un système de classe qui lui offre un avantage certain sur sa concurrence directe. Doté d'une technique honorable et offrant une expérience en multijoueur grisante à condition d'apprécier les jeux du genre, Apex Legends a tout d'un grand mais devra néanmoins lever les derniers doutes le concernant. En effet, là où le bât blesse avec la pépite de Respawn Entertaiment c'est clairement sur le contenu : une seule carte assez vite explorée, 8 légendes et un seul mode de jeu en escouade de trois. Cela semble clairement insuffisant, mais difficile de ne pas prendre en considération les annonces et leaks annonçant l'arrivée du pass de combat saisonnier et de nouveaux modes de jeu. Seul le temps pourra nous éclairer sur l'avenir d'Apex Legends. La seule chose certaine à cette heure c'est que Respawn et EA capitalisent beaucoup sur ce titre qu'ils voient s'installer pour une bonne décennie.
Note 7/10
On aime
- Beau et fluide
- Des gunfights explosifs
- Une ambiance sonore immersive
- Un arsenal convainquant
- Le teamplay à l'honneur
- Des légendes bien travaillées
On n'aime pas
- Un contenu un peu léger
- Un seul mode de jeu
- Une seule carte de taille modérée
- La perte des Wall Run/jump
- L'interface des coffres un peu anarchique
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Apex Legends
Packshot de Apex Legends sur Xbox One
Date de sortie française 04 février 2019
Genre : FPS
Dev. : Respawn Entertainment
Edit. : Electronics Arts
PEGI 16
Jusqu'à 60 joueurs en ligne