Redeemer Enhanced Edition (Xbox One)

par Kreuvaitte
Si vous faites partie de ces joueurs qui n’aiment pas se compliquer la vie avec des menus, sous-menus et qui préfèrent jouer de la gâchette rapidement, vous pourriez être adepte des beat them all. Synonyme de castagne à tout va, le genre ne se démode pas avec le temps, et se voit incarné régulièrement par de nouveaux titres. Redeemer Enhanced Edition n’en est pas vraiment un puisque ce dernier est sorti il y a quasiment deux ans sur PC, et revient désormais sur consoles dans une version gonflée en terme de contenus, en profitant pour revoir quelques approches de gameplay. Développé par les équipes russes de Sobaka Studio, le titre est d’ores et déjà disponible, au tarif de 29,99€.
Seul contre tous
Vous incarnez Vasily, un personnage qui pourra très facilement vous faire penser à Kratos, avec ses airs de colosse à la barbe généreuse. Le concerné n’est autre qu’un ancien membre de l’élite qui a pris sa retraite et vit désormais paisiblement dans un monastère bien caché dans les montagnes. Toutefois, une entreprise douteuse finit par découvrir l'emplacement de Vasily et est bien décidée à s'en débarrasser en en faisant appel aux malfrats de la région. Découvrant que la quasi majorité de ses frères ont été décimés, Vasily laisse ressurgir la violence et la haine qu’il avait su contenir pendant toutes ces années, et se lance donc dans sa quête de destruction de ladite entreprise.

redeemer enhanced edition

Ce sont donc un peu plus de 16 niveaux qui seront à parcourir, seul ou accompagné d’un autre joueur en local, avec quelques interludes, proposant donc au global une vingtaine de parcours à envisager. Cela vous permettra de comprendre rapidement à qui vous vous frottez, et vous vous retrouverez très rapidement dans des laboratoires et autres endroits douteux, nécessitant d’affronter des hordes d’ennemis qui deviennent de plus en plus inquiétants, ayant subi des expériences scientifiques. Vous aurez également la possibilité de tester vos compétences de combat dans plusieurs arènes de jeu, vous opposant à des vagues d’ennemis qui sont bien entendu de plus en plus coriaces au fur et à mesure que vous vous rapprochez de l’objectif.
Sunday bloody sunday
Le gameplay constitue le pilier de ce titre qui avouons le, se base sur un scénario certes simpliste, mais suffisant pour vous motiver à casser des bras et tout casser sur votre passage. L’approche est donc assez classique pour un shoot-em’up, sollicitant vos doigts de façon considérable pour contrer, frapper des pieds et des poings ou encore esquiver les coups des adversaires, qui seront nombreux et pas tendres avec vous. Si vous voulez du vrai challenge, il est toutefois recommandé d’entamer l’aventure dans une difficulté assez élevé. Pour vous défendre, vous aurez donc vos poings et pieds, mais vous pourrez également compter sur de nombreuses armes. Vous aurez la possibilité d’opter pour une arme de poing, et une arme à feu. Toutes n’ont pas la même puissance et la même portée, mais elles sont relativement nombreuses : couteau, clé anglaise, barre de fer, masse, pistolet, arme plasma, mitrailleuse entre autres. L’arsenal est très large et traîne sur votre chemin, ou vous sera procuré par vos ennemis, que vous aurez délicieusement démoli en amont. Ci-dessous un petit aperçu du quatrième niveau capturé sur Xbox One S, qui ne vous spoilera pas le moins du monde.


En parallèle, vous trouverez sur la voie de votre périple des parchemins permettant d'accroître vos compétences, mais aussi d’améliorer vos armes. Par exemple, le fait de tuer des ennemis avec des armes à feu vous ramènera davantage de vie, ou vous pourrez également acquérir la capacité d’exécuter une attaque dès la fin de votre roulade. Lorsque vous achevez vos ennemis, la caméra se rapproche un peu pour vous fournir le meilleur visuel sur le spectacle gore qui s’offre à vous. De bons moments pour les amateurs d’hémoglobine, qui prendront plaisir à exterminer la vermine en les passant dans des hachoirs ou encore en les accrochant aux murs.
100 pour sang
Du point de vue technique, on ne peut pas dire que cela soit exceptionnel visuellement parlant, mais il faut aussi avouer que ce n’est pas forcément ce que l’on peut attendre de la part d’un top-down shooter, qui mise avant tout sur le gameplay, voire sur l’approche scénaristique. Cela reste propre mais pas de quoi vous abîmer la rétine. Vous déambulez de pièces en pièces et de couloirs en couloirs qui, malgré les efforts déployés finissent par se ressembler. Rien de bien dérangeant en soi non plus. Un gros ralentissement a été constaté lors d’une séquence particulière, relevant plus d’un incident de parcours qu’autre chose puisque non reproduit sur l’ensemble des heures de jeu. Concernant l’aspect audio, rien de bien transcendant avec des musiques discrètes mais cohérentes avec l'ambiance globale du jeu.

redeemer enhanced edition

Concernant les succès, ceux-ci sont au nombre de 40 pour les classiques 1000G d’un jeu Xbox One. La majorité d’entre eux ont une valeur de 10G, avec quelques autres à 20G et 50G. Seul celui décerné pour finir le jeu se démarque avec quand même 150G. Rien de bien insurmontable en soi puisque ce dernier peut être réalisé en mode de difficulté facile. En revanche, quelques autres réalisations pourraient vous donner plus de fil à retordre, comme celui consistant à finir le titre en difficulté hardcore, achever tous les niveaux sans mourir, ou encore réussir à survivre à chacune des arènes, ce qui n’est pas forcément une mince affaire. Le reste vous demandera des actions particulières dans chaque niveau, ajoutant une certaine rejouabilité, et d’autres seront débloqués naturellement au cours du jeu.
Conclusion
Redeemer : Enhanced Edition propose une expérience de jeu assez linéaire certes, mais qui a le mérite de servir de défouloir. mes sensibles s’abstenir, car notre cher Vasily ne manque pas d’imagination dans l’exécution de ceux qui souhaiteraient lui barrer la route. L’histoire principale étant finie en un peu plus de 6 heures de jeu en mode de difficulté normale, il est donc recommandé de passer sur un niveau d’exigence plus élevé si vous comptez rentabiliser au mieux les 29,99€ que vous aurez investi. Effectivement, la rejouabilité est quasi inexistante. Cela ne m’a toutefois pas empêché d’aller jusqu’au bout de l’histoire, ce qui confirme qu’un certain plaisir de jeu se fait ressentir.
Note 7/10
On aime
Arsenal bien fourni
Un bon défouloir
Parties locales à 2 joueurs
Évolutions des armes et compétences
On n'aime pas
Pourrait être trop linéaire pour certains
Un peu répétitif (mais fidèle au genre)
Durée de vie globale du jeu un peu faible
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Redeemer Enhanced Edition
Packshot de Redeemer Enhanced Edition sur Xbox One
Date de sortie française 19 juillet 2019
Genre : Action / Aventure
Dev. : Buka Entertainment
Edit. : Ravenscourt
PEGI 16
1 joueur hors ligne