TEST - Dynasty Warriors 9 : le retour du roi des musô ?

Test - XboxliveFR_345

Il existe des titres, à l’instar de GTA ou Doom, qui marquent le jeu vidéo, allant jusqu’à prêter leurs noms afin de définir une catégorie entière. Ainsi, les Doom -like, GTA-like et consorts, ont vu gonfler leurs rangs par celui du « musô-like », une abréviation tirée d’une licence à l’aura, critique ou commerciale, pourtant en deçà des canons du genre sus-cités, il est bien entendu question de « Shin Sangoku Musô » alias Dynasty Warriors.

Développée par le studio Oméga force et éditée par koei-tecmo, la saga revient donc avec ce neuvième épisode canonique, cherchant à se démarquer de ses prédécesseurs grâce a la formule de l’open-world. Première pour la série, cette volonté de décloisonner un univers autrefois cantonnée à des aires de jeux, de plus ou moins grandes envergures, était forcément attendue de pied ferme par les fans du genre. Disponible depuis le 8 février au prix de 69,99 euros sur le store Microsoft, le titre réussi-t-il à s’approprier les codes actuels du monde ouvert pour servir sa propre recette, qui il faut l’admettre avait bien besoin de se mettre aux goûts du jour ? Quelques éléments de réponses dans le test qui suit !

"La licence Dynasty Warriors est née en 1997 sur PlayStation, avec un premier épisode prenant la forme d'un jeu de combat, du moins en Europe. Après ce premier opus ayant déjà pour base le roman historique chinois « Les Trois Royaumes », la série ne deviendra ce que nous connaissons d'elle aujourd'hui qu'à partir du second opus, sorti en 2000 sur PS2, où elle se muera en beat them all de batailles à grandes envergures. 

Suite à ces quelques anecdotes, retour en 2018 pour cet épisode 9 dont le héros, contrôlé par le joueur, détient toujours la capacité de mettre au pas une armée à lui seul en « poutrant » des dizaines d'ennemis à base de combos, mais doit également, cette fois-ci, prendre le contrôle d'avant-postes et de forts ennemis, disséminés sur une map ouverte. Faire progresser sa domination territoriale nécessite l’accomplissement de diverses missions, principales et annexes, matinées de loot, de craft et gains d’expérience. Voyons maintenant plus en détail les différents points du jeu pour vérifier si la mayonnaise prend et si les acquis de la série parviennent à s’accommoder des changements apportés." 

Lire la suite du test

 

le 13/03/2018 par PlagueisTheWise
Vos commentaires
LeRaph
GamePic de
Le Raph oO
109963
13/03/2018 - 21h34
Vraiment sympa les petites anecdotes en intro. :)
ReapingTsi
GamePic de
ReapingTsi
21743
14/03/2018 - 11h23
Merci LeRaph ;) J aime bien passer un petit moment à me renseigner sur les studios ou les licences que je traite en test, c est toujours un peu de culture en plus!^^
CRS Bayard
GamePic de
CRS Bayard
241839
14/03/2018 - 12h19
"L’IA plus artificielle qu'intelligente" Hé, hé bonne trouvaille :)
ReapingTsi
GamePic de
ReapingTsi
21743
14/03/2018 - 18h31
Haha! merci mec!;) J ai quand même des doutes sur la non-utilisation de cette réplique avant mon test, je vais mener l'enquête!mdr^^
Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit ou connecté sur Xboxlive.fr
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Beat'em all
 13 février 2018
A partir de 44.50 €