Le jeu du dimanche : épisode 11 - Assassin's Creed II

Jeu_du_dimanche_bis_345

S’il y a bien une licence que l’on pourrait ne pas apprécier mais dont il est quasiment possible de ne jamais avoir entendu parler, c’est bien Assassin’s Creed. Depuis le premier opus sorti en 2007, la saga phare de Ubisoft ne cesse de faire parler d’elle, avec pour ainsi dire un épisode chaque année. Nous nous intéresserons ce dimanche au second épisode qui introduit le personnage de Ezio Auditore da Firenze, un jeune noble né en 1459 à Florence en République florentine. Mais avant de se lancer dans cette visite rétro, rappelons déjà le contexte de Assassin’s Creed.

La trame de fond de la saga situe l'action en 2012 et met en scène Desmond Miles, un barman qui descend d'une longue lignée d'Assassins. Dans le premier épisode, qui sert de socle scénaristique, ce dernier se fait kidnapper par la multinationale Abstergo Industries, entreprise pharmaceutique qui cache en son fonds l'ordre moderne des Templiers. On le force alors à utiliser l'Animus, machine qui semblerait sortie du futur, qui permet de décoder les mémoires génétiques de son utilisateur stockées dans son ADN, offrant alors la possibilité de revivre les souvenirs de ses ancêtres. De la réalité virtuelle de luxe en résumé. 

Alors que le premier épisode vous permet d’incarner Altaïr ibn-La'Ahad, un Assassin vivant au temps des Croisades, ce second opus vous fera voyager en italie avec Ezio Auditore da Firenze, un Assassin qui sévit entre la fin du XVe et le début du XVIème siècle. Ce sera d’ailleurs le point d’entrée d’une trilogie puisque suivront Assassin’s Creed Brotherhood puis Assassin’s Creed Revelations, mettant toujours en scène le beau gosse italien, qui aura pris de l’âge entre les épisodes. 

On ne va pas se le cacher, le premier épisode souffrait d’un aspect répétitif indéniable, vous proposant de faire ou refaire des objectifs quasi similaires d’une ville à l’autre. Ubisoft a bien retenu la leçon ici en proposant une toute autre approche avec des objectifs bien plus variés. Pour avoir fait les deux, je peux vous confirmer que j’ai bien vu la différence. Après, il est dans la logique des choses qu’un titre évolue d’un opus à l’autre, même si ce n’est pas toujours dans le bon sens. De vrais rebondissements sont présents tout au long de l’aventure. Bien entendu, la trame principale est de mise, mais de nombreuses quêtes secondaires sont également proposées. Libre à vous de voir l’investissement que vous souhaitez y porter. Deux extensions ont également été portées, sans que celles-ci n'ajoutent toutefois de succès à ceux existants.

Le titre vous proposera de visiter plusieurs villes et régions connues d'Italie comme Florence, Venise, Rome (seulement le Vatican), la campagne Toscane, San Gimignano, Monteriggioni, Forlì et la Romagne. Ces campagnes servent de points de jonction entre les villes, parsemées de points de contrôles et de patrouilles ennemies que vous pourrez soit affronter, soit esquiver. Le mieux reste de chevaucher sa monture pour pouvoir les parcourir au plus vite.

Concernant l’aspect visuel, l’évolution se voit aussi et personnelement, je n’ai eu aucune difficulté à me lancer dans le jeu sur Xbox One après l’avoir acheté pour un prix dérisoire lors d’une salve de promotions. Il est d’ailleurs resté de nombreux mois en attente dans ma bibliothèque, jusqu’au jour où, sans raison particulière, je me suis décidé à me lancer dans l’aventure. Notons que Assassin’s Creed II n’est pas optimisé pour Xbox One X, contrairement à son prédécesseur.  Et si vraiment cela ne vous convient pas, vous pourrez toujours vous rabattre sur Assassin’s Creed Ezio Collection, proposant des versions remasterisées des trois épisodes. La musique a toute son importance dans les jeux de la saga, avec quelques mélodies que vous aurez en tête sans vraiment le vouloir. Vous pouvez d’ailleurs la trouver sur les plateformes de streaming.

Niveau succès, j’ai pu débloquer les 1000G, mais cela vous demandera quand même du temps et beaucoup de patience. Lancé en février 2017, c’est en novembre de la même année que j’ai clos les 50 succès, sans forcément y jouer tous les jours et par grandes sessions. Mais cela peut vous donner un ordre d’idée. Les drapeaux ont été remerciés pour cet épisode, au profit des plumes réparties dans l’ensemble du terrain de jeu. Fort heureusement, Assassin's Creed II ne propose pas de succès multi, contrairement à Assassin's Creed Brotherhood, ce qui rend bien difficile l'obtention de l'intégralité des défis quand vous décidez de vous y mettre des années plus tard.

Au final, j'ai vraiment bien apprécié ce second épisode qui est resté longtemps en attente, de par mes craintes de devoir revivre la même chose que précédemment. Mais finalement non, pas du tout. Par conséquent, si vous êtiez frileux de vous relancer dans les méandres de l'Animus, vous pouvez sauter le pas car l'expérience n'a plus grand chose à voir entre les deux épisodes.

Ci-dessous l'historique des jeux du dimanche :

Titre Plate-forme Date de sortie Rétrocompatibilité Optimisation Xbox One X Prix dématérialisé
Left 4 Dead Xbox 360 21/11/2008 Oui Oui 19.99 €
Les Simpsons : Le Jeu Xbox 360 2/11/2007 Non - Indisponible
Call of Duty Modern Warfare 2 Xbox 360 10/11/2009 Oui Non 29.99 €
Doritos Crash Course XBL Arcade 8/12/2010 Oui Non Gratuit
Skate Xbox 360 27/09/2007 Oui - 29.99 €
Guitar Hero III : Legends of Rock Xbox 360 23/11/2007 Non - Indisponible
Fallout 3 Xbox 360 31/10/2008 Oui Oui 14.99 €
Saw Xbox 360 17/11/2009 Non - Indisponible
Pure Xbox 360 25/09/2008 Oui Non Indisponible
Fable II Xbox 360 24/10/2008 Oui Oui 19,99 €
Assassin's Creed II Xbox 360 20/11/2009 Oui Non 9,99 €
le 21/07/2019 par Kreuvaitte
Vos commentaires
Zayow
Zayow
226836
21/07/2019 - 00h49
Ce jeu c'est de l'amour en boîte.
speedline
GamePic de
speedline21
323005
21/07/2019 - 05h39
j'ai decouvert la licence avec cette opus et j'ai direct adoré... j'ai tenté de faire le 1 mais pas apprecie, et depuis je les fais tous :)
bigomal
GamePic de
bigomal
216760
21/07/2019 - 08h35
Le fossé entre le 1 et le 2 est énorme. Cette suite est excellente et le meilleur épisode de la trilogie Ezio. Je suis un grand fan de la licence et je les ai également tous fais.
Shorenth
GamePic de
Shorenth
48742
21/07/2019 - 09h19
Même si le premier était répétitif, la période choisie était vraiment fun, peu de jeux durant les croisades... aussi j'avais pas trop envie de me lancer dans ce second Épisode. Surtout en voyant le personnage d'ezio si cliché et finalement j'ai été agréablement surpris et ai enchaîné l'ensemble de sa trilogie. Depuis je les fais tous ...
Lestat
GamePic de
LestatXboxLive
15210
21/07/2019 - 11h31
Un titre ahurissant et saisissant de réalisme ! Un jeu aussi grand que cet article est bon ;)
Geralt de Riiv
GamePic de
Geralt de Riiv
403338
21/07/2019 - 13h28
Le 1er reste pour moi le meilleur car c'est celui-ci qui instaure les bases de cet excellent 2ème opus. La trilogie Ezio est exceptionnelle mais Altaïr aurait peut être mérité plus d'épisodes... ( des opus consoles de salon et pas des versions portables comme Altaïr's Chronicles et Bloodlines)
BigDaddyPig83
GamePic de
BigDaddyPig83
100621
21/07/2019 - 18h01
Oui complètement d'accord l histoire d Altair aurait mérité plusieurs épisodes...
Manuto59240
GamePic de
Manuto59
1975
21/07/2019 - 20h21
J'ai trouvé l'ezio collection à 10€ pendant les soldes, je ne pouvais pas, ne pas le prendre.
Zayow
Zayow
226836
22/07/2019 - 01h05
Exact l'Ezio Collection est à 10 euros. Je vais céder et le prendre demain.
Manu54
GamePic de
ManuT54
106476
22/07/2019 - 22h37
C'est mon dernier Ac fini à 100% (oui oui je suis à la mega bourre ! Lol) j'avais bien kiffé
Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit ou connecté sur Xboxlive.fr
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Action / Aventure
 20 novembre 2009
A partir de 15.80 €