Le jeu du dimanche : épisode 16 - Test Drive Unlimited

Jeu_du_dimanche_bis_345

Une nouvelle fois, l’équipe xboxlive.fr fait son mea culpa. La semaine dernière, faute de vacances au sein de l’équipe, beaucoup d’entre vous, non pas pus se replonger dans un passé vidéoludique avec leur café matinal.

Nous repartons de bons pieds cette semaine en retournant cette fois-ci en 2006, date à laquelle Eden Games et Atari dévoilent une petite pépite qui aurait pu faire pâlir Playground Games et son Forza Horizon. Peut-être d'ailleurs que ce titre fût une source d’inspiration pour le studio anglais.

Il s’agit bien entendu du jeu Test Drive Unlimited et de ses 1600 kilomètres de routes sur l’île d’Oahu, île principale de l’archipel d’Hawaï, qui abrite notamment la fameuse ville d’Honolulu. Prouesse pour l'époque, les développeurs ont reproduit avec fidélité le réseau routier de l’île ainsi que son relief montagneux pour une meilleure immersion au sein du jeu.

L’histoire commence à votre débarquement sur l’île des vahinés où vous louez votre premier véhicule, pour moi la S4 de chez Audi en mode décapotable s’il vous plait ! Parti arpenter les routes à la recherche de quelques commerces, nous trouvons des agences immobilières qui louent de demeures splendides avec garage obligatoire et même des parkings possédant 10 emplacements maximum pour stocker vous machines.

La police hawaïenne fait aussi partie du jeu avec une autorité farouche, présente, en continue sur les routes : elle vous sanctionnera au moindre faux pas. Nous disposons d’un barème de recherche, à son level maximum, c’est toute l’île qui se lance à votre poursuite en posant notamment des barrages. Donc, conduire, vite c’est bien, mais sans un accrochage c’est encore mieux !

Niveau avatar, le choix est aussi important que dans un bon jeu de rôle : coupes de cheveux variées, traits du visage modifiables ainsi qu’une garde-robe étoffée sont disponibles.

Le mode solo propose bien entendu des courses dans divers modes de jeux, des autos-stoppeurs aux commentaires et aux comportements réalistes, des top models à déposer au bout de l’île ou encore des livraisons à effectuer. De quoi gagner énormément d’argent afin d’acheter de nombreux véhicules et de nouvelles demeures.
Nous disons véhicule et non voiture, car TDU propose en plus d’un large choix de voitures des plus inaccessibles au monde, quelques grosses cylindrées comme une Triumph Speed Triple, une Ducati 999R ou encore ma préférée, la Kawasaki Ninja ZX-10R.

De grosses bagnoles, de grosses bécanes, mais est-ce que le design et surtout la finition des véhicules est bonne ? Oh que oui, chaque détail est dessiné au feutre fin si l’on peut dire sur les les 92 voitures et 8 motos qu’offre le jeu de base. Le chiffre monte à 149 avec tous les DLC.

À bord d’une Lamborghini Gallardo Spyder et en ajoutant la vue cockpit, on s'y croit vraiment : tableau de bord soigné, clignotants et GPS opérationnels, rien n’a été laissé au hasard, encore moins les sons produits par toutes ces machines et leurs chevaux respectifs en sachant que certains modèles peuvent passer par un garage et augmenter leur performance.

En multijoueur, TUD propose tout simplement des rencontres à même la carte, un appel de phares et le défi se profil pour des courses, sur les chapeaux de roues bien entendu. 

Que cela soit en solo ou en ligne, l’IA est tout à fait respectable : fait amusant, ce sont les seuls véhicules à utiliser leur clignotant, et heureusement pour nous ! Le moteur du jeu n’est pas en reste pour l'époque : aucun chargement sur les routes, et, peu, ou pas de baisses de framerate en ligne ou en solo. Pas de météo, pas de cycle jour/nuit ce titre ne répond pas bien sûr aux multiples souhaits de la communauté actuelle.

Vous l’avez compris, ce titre est une joie à lui seul pour ceux qui aime les belles carrosseries et un jeu axé plus sur de l’arcade que de la simulation sportive dans un monde ouvert. Indisponible sur le store Microsoft ou sur le Marketplace de la Xbox 360, ce jeu est à rechercher dans certains magasins et sur internet en occasion.

En anecdote nous savons que la base militaire de Kamehameha (facile à se rappeler pour faire rire les copains), a été remplacée par un circuit de course automobile, par soucis de sécurité bien sûr et la présence de quelques bugs de clignotants sur la Ferrari Enzo, mais rien de très grave contenu de la richesse de ce titre.

Ci-dessous l'historique des jeux du dimanche :

Titre Plate-forme Date de sortie Rétrocompatibilité Optimisation Xbox One X Prix dématérialisé
Left 4 Dead Xbox 360 21/11/2008 Oui Oui 19.99 €
Les Simpsons : Le Jeu Xbox 360 2/11/2007 Non - Indisponible
Call of Duty Modern Warfare 2 Xbox 360 10/11/2009 Oui Non 29.99 €
Doritos Crash Course XBL Arcade 8/12/2010 Oui Non Gratuit
Skate Xbox 360 27/09/2007 Oui - 29.99 €
Guitar Hero III : Legends of Rock Xbox 360 23/11/2007 Non - Indisponible
Fallout 3 Xbox 360 31/10/2008 Oui Oui 14.99 €
Saw Xbox 360 17/11/2009 Non - Indisponible
Pure Xbox 360 25/09/2008 Oui Non Indisponible
Fable II Xbox 360 24/10/2008 Oui Oui 19,99 €
Assassin's Creed II Xbox 360 20/11/2009 Oui Non 9,99 €
Burnout 3 : Takedown Xbox 09/09/2004 Non - Indisponible
Halo 3 Xbox 360 26/09/2007 Oui Oui 19.99 €
Urban Freestyle Soccer Xbox 05/12/2003 Non - Indisponible
Alan Wake Xbox 360 14/05/2010 Oui Non Indisponible
le 01/09/2019 par SnowTig3r
Vos commentaires
BreizhSonik
GamePic de
BreizhSonik
275235
01/09/2019 - 15h17
que de souvenir, merci pour l'article
Guite Rocks
GamePic de
Le Fin Goret
149730
01/09/2019 - 18h57
Quelle pépite ce jeu!!! une vraie tuerie. J'avais passé des heures dessus, je possède encore TDU 1 et 2 sur XBox 360 et c'est toujours un plaisir d'y rejouer! Un jeu souvent imité (Forza Horizon, The Crew) mais jamais égalé.
A quand un TDU 1 ou 2 remasterisé? Ou mieux un TDU 3? ... Je rêve trop des fois...
Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit ou connecté sur Xboxlive.fr
Twitter    Facebook    Twitch    Dailymotion    RSS
Course
 08 septembre 2006
A partir de 6.10 €